Votre café matinal pourrait bien rallonger votre espérance de vie et protéger votre cœur. Selon une étude présentée le 28 août dernier à la réunion annuelle de la Société européenne de cardiologie, les personnes consommant jusqu'à trois tasses de café par jour ont un risque plus faible d'accident vasculaire cérébral et de maladie cardiaque mortelle.

Selon cette étude, la consommation légère à modérée de café réduit, en effet, le risque de décès de toutes causes de 12%. Le risque de décès par maladie cardiovasculaire est quant à lui réduit de 17% et celui d'AVC de 21%. "À notre connaissance, il s'agit de la plus grande étude visant à évaluer systématiquement les effets cardiovasculaires de la consommation régulière de café dans une population sans maladie cardiaque diagnostiquée", a déclaré l'auteure de l'étude, le Dr Judit Simon, du Centre cardiaque et vasculaire de l'Université Semmelweis, Budapest (Hongrie).

De 0,5 à 3 tasses de café par jour

"Nos résultats suggèrent que la consommation régulière de café est sans danger, car même une consommation quotidienne élevée n'était pas associée à des résultats cardiovasculaires indésirables et à une mortalité toutes causes confondues après un suivi de 10 à 15 ans", précise-t-elle. "De plus, 0,5 à 3 tasses de café par jour ont été indépendamment associées à des risques plus faibles d'accident vasculaire cérébral, de décès par maladie cardiovasculaire et de décès quelle qu'en soit la cause".

Même si le café fait partie des boissons les plus consommées au monde, on sait en réalité peu de choses sur l'impact à long terme d'une consommation régulière sur la santé cardiovasculaire.

Cette étude a donc examiné l'association entre la consommation habituelle de ce breuvage et les crises cardiaques, les AVC et les décès. Elle a été menée sur 468 629 participants sans aucun signe de maladie cardiaque ayant un âge moyen de 56,2 ans.

Ils ont été répartis en trois groupes selon leur consommation habituelle de café : aucune consommation (22,1%) ; consommation légère à modérée, comprise entre 0,5 à 3 tasses/jour (58,4%) ; et consommation élevée, soit plus de 3 tasses/jour (19,5%). Les chercheurs ont ensuite estimé le lien entre la consommation quotidienne de café et les résultats des incidents cardiaques sur un suivi médian de 11 ans.

Les analyses ont été ajustées pour tenir compte des facteurs pouvant influencer la relation, notamment l'âge, le sexe, le poids, la taille, le tabagisme, l'activité physique, l'hypertension artérielle, le diabète, le taux de cholestérol, le statut socioéconomique et l’alimentation.

Des cœurs plus sains fonctionnant mieux

Résultat, la consommation légère à modérée a présenté un risque de décès toutes causes confondues diminué de 12%, un risque de décès par maladie cardiovasculaire de 17% inférieur et 21% de risque d'accident vasculaire cérébral en moins.

"L'analyse d'imagerie a également indiqué que par rapport aux participants qui ne buvaient pas de café régulièrement, les consommateurs quotidiens avaient des cœurs plus sains ayant une meilleure taille et fonctionnant mieux. Cela était cohérent avec l'inversion des effets néfastes du vieillissement sur le cœur", conclut le Dr Simon.

Sources

Light-to-moderate coffee drinking associated with health benefits, European Society of Cardiology, 28 août 2021.

https://www.escardio.org/The-ESC/Press-Office/Press-releases/Light-to-moderate-coffee-drinking-associated-with-health-benefits

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/37128-Cafe-tasses-jour-protegeraient-coeur

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.