Melon : 5 recettes légères et originales pour l'été

Certifié par nos experts médicaux MedisiteVous aimez le melon ? Nous aussi. Alors, pour changer du sempiternel melon au porto, voici 5 recettes originales aux saveurs sucrées-salées pour vous rafraîchir tout l'été.
Melon : 5 recettes légères et originales pour l'étéIstock
Sommaire

C'est une véritable star estivale. Le melon, tout le monde en raffole. En salade avec du jambon, en gaspacho, en sorbet, rehaussé de porto... Déclinable à l'infini en version sucrée ou salée, il est, en prime, bon pour votre santé. Voici 5 façons de le préparer pour vous régaler tout l'été !

Le melon : votre atout santé de l'été !

Le melon est synonyme de soleil et il est associé à bon nombre de plats estivaux.

La bonne nouvelle, c'est qu'il possède de nombreux bienfaits santé insoupçonnés... Ce légume est, en premier lieu, particulièrement rafraîchissant du fait de sa très forte teneur en eau (90 %). Il affiche d'ailleurs seulement 30 à 50 kcal aux 100 g (selon les variétés) et un taux de sucre d’environ 10 à 12 %.

En outre, il est particulièrement riche en provitamine A (bêta-carotène) aux vertus anti-oxydantes. Avec la mangue, la carotte et l'abricot, le melon fait partie des légumes qui en contiennent le plus. 100 g de melon (le quart d'un petit melon) couvrent environ la moitié de l'apport quotidien (autour de 4 mg).

Or, cette vitamine est essentielle à la croissance et au développement des cellules, à la vision et au système immunitaire. Le bêta-carotène est aussi l’allié de notre peau, il la protège, nous donne bonne mine et favorise le bronzage.

Le melon est également une source intéressante de vitamine C, qui est nécessaire à la production du collagène et à la cicatrisation.

Il contient aussi des vitamines du groupe B, en plus petite quantité, et s'avère riche en potassium, qui aide à éliminer l'eau en excès.

Le melon contient en outre du sélénium, qui favorise un fonctionnement normal du système immunitaire et de la thyroïde et protège les cellules contre le stress oxydatif, mais aussi du fer, du zinc, du cuivre, du manganèse, de l'iode et du bore.

Enfin, ce légume contient des fibres solubles (hemicelluloses et pectines) qui jouent un rôle important dans la digestion. Elles absorbent l'eau pour former des selles plus lourdes et volumineuses, ce qui accélère leur trajet à travers l'intestin. Le melon est ainsi intéressant en cas de constipation légère.

Attention : il ne faut pas non plus tomber dans l’excès. La tolérance aux fibres varie énormément d'une personne à l'autre et une consommation excessive de melon peut causer des petits soucis digestifs, comme des ballonnements. Pour éviter tous problèmes intestinaux, il faut bien mastiquer (ce qui casse les fibres).

Comment le conserver ?

Conservez toujours le melon à l'abri de la chaleur.

Un melon acheté mûr se conserve deux ou trois jours, avant que sa chair devienne trop molle et son jus trop "liquoreux".

Vous pouvez également le conserver dans le bac à légumes du réfrigérateur durant ce même laps de temps.

Pour une dégustation parfaite, sortez le melon une heure avant de le consommer pour profiter de toutes ses saveurs.

Bon à savoir : le melon se consomme toujours lorsqu’il est arrivé à maturité, autrement dit lorsque son taux de sucre est optimal.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Santé
Source(s):

Comment bien choisir un melon ?, L'association interprofessionnelle Melon.

La rédaction vous recommande sur Amazon :