Melon : 8 astuces pour bien le choisir !

Le melon fait partie de ces plaisirs sucrés de l'été. Rafraîchissant, appétissant, déclinable en sucré ou en salé... Il cumule de nombreuses qualités. Mais, pour profiter pleinement de ses saveurs, il faut d'abord bien le choisir. Et sur les étals, il n'est pas toujours facile de s'y retrouver. Odeur, craquelures, couleur, poids... Nous vous livrons le mode d'emploi pour choisir le melon parfait.

Le melon, un fruit aux multiples bienfaits santé

Le melon est un légume (et non un fruit !) particulièrement rafraîchissant du fait de sa très forte teneur en eau (90 %). D'où son apport calorique peu élevé.

Il affiche seulement 30 à 50 kcal aux 100 g (selon les variétés) et un taux de sucre d’environ 10 à 12 %.

En outre, il est particulièrement riche en provitamine A (bêta-carotène) aux vertus anti-oxydantes. Avec la mangue, la carotte et l'abricot, le melon fait en effet partie des légumes qui en contiennent le plus. 100 g de melon (le quart d'un petit melon) couvrent environ la moitié de l'apport quotidien (autour de 4 mg).

Or, cette vitamine est essentielle à la croissance et au développement des cellules, à la vision et au système immunitaire.  

Le bêta-carotène est aussi l’allié de notre peau, il la protège, nous donne bonne mine et favorise le bronzage.

Le melon est également une source intéressante de vitamine C, qui est nécessaire à la production du collagène et à la cicatrisation.

Il contient aussi des vitamines du groupe B, en plus petite quantité, et s'avère riche en potassium, qui aide à éliminer l'eau en excès. Un bon équilibre sodium/potassium favorise en effet les échanges hydriques et empêche les gonflements liés à la rétention d'eau dans les tissus.

À savoir : Combinée au bêta-carotène, la vitamine C a des vertus antioxydantes, intéressantes pour la prévention des maladies cardiovasculaires, de certains cancers mais aussi du vieillissement.

Les différents melons

  • Melon charentais ou cantaloup : la variété la plus cultivée et la plus réputée en France, appelé parfois melon de Cavaillon. Il est très sucré.
  • Melon gallia : melon avec une écorce jaune, une chair vert pâle, parfumée et sucrée.
  • Melon d'hiver : melon jaune ou vert à chair blanche, jaune ou vert pâle. Il n'est ni très sucré ni très odorant.
  • Gros melon jaune : ovale, à écorce jaune et à chair blanc rosé ou jaune pâle. Il est très juteux mais plus fade.

À noter : si votre melon présente une tâche, ce n'est pas un défaut. Elle correspond à la face qui était au contact de la terre dans la melonnière et n’enlève en rien aux qualités gustatives et olfactives du melon.

Comment conserver un melon ?

Le melon se conserve mieux dans un placard ou une cave fraîche. À défaut de l’un ou l’autre, placez-le dans le bac à légumes du réfrigérateur, enveloppé d’un film plastique afin qu’il ne communique pas son parfum aux autres aliments.

Pour une dégustation parfaite, sortez le melon une heure avant de le consommer pour profiter de toutes ses saveurs.

Sachez également que la plupart du temps, les melons sont cueillis lorsqu’ils sont mûrs à point, aussi, ils ne se conservent pas plus de quelques jours dans le bac à légumes.

Bon à savoir : le melon se consomme toujours lorsqu’il est arrivé à maturité, autrement dit lorsque son taux de sucre est optimal.

Astuce numéro 1 : soupeser le melon

1/8
Melon : 8 astuces pour bien le choisir !

C’est l’astuce la plus simple... et pourtant la moins connue.

Le melon voit sa densité augmenter tout au long de sa maturation, ainsi : plus il est mûr, plus son poids augmente !

À l'inverse, un melon peu sucré sera plus léger.

Attention toutefois à ne pas tomber dans les extrêmes. Un melon trop mûr, gorgé de sucre, peut s'avérer écœurant. 

C'est pourquoi vous devez considérer le poids du melon comme un indice de maturité, et non comme le seul critère valable.

Astuce numéro 2 : regarder le pédoncule du melon

2/8
Melon : 8 astuces pour bien le choisir !

D'après l'association interprofessionnelle du melon, le melon a un pédoncule "déhiscent". C’est-à-dire qui se décolle à maturité. Il est donc préférable de choisir son melon lorsqu’il présente une cicatrice au niveau de son pédoncule aussi appelé "pécou".

Concrètement, si vous administrez une pichenette au pécou du melon et qu'il commence à vaciller, ou vous semble mal attaché, vous pouvez l'acheter.

Si le pécou n'est plus là, observez la base du melon, à l’endroit où il devait se trouver : si des zébrures entourent la base et s’égayent en étoile vers les rayures du melon, c’est que le pécou est tombé de lui-même. Conclusion : votre melon est arrivé à maturité !

Astuce numéro 3 : humer son odeur

3/8
Melon : 8 astuces pour bien le choisir !

C'est sûrement l'astuce la plus connue : sentir son melon. En effet, lorsqu’il est mûr, le melon dégage un parfum typique.

Ainsi, le meilleur moyen de choisir un melon est encore de le sentir : plus il est mûr, plus ses parfums se dégagent !

Si l'odeur est trop prenante (de fruit trop mûr, voire pourri), évitez ce melon. Cette option n'est guère plus savoureuse qu’un melon vert. Et contrairement à ce dernier qui peut toujours mûrir par la suite, pas de retour en arrière pour celui-ci.

Astuce numéro 4 : toucher son écorce

4/8
Melon : 8 astuces pour bien le choisir !

Faites attention à la texture du melon. Son écorce doit être souple, ni trop dure, ni trop molle. 

En cas de doute, tâtez ! La surface est molle et s’enfonce sous vos doigts ? Le melon est mûr, mais sans doute beaucoup trop. Si son parfum est chargé et que le melon est lourd, vous en avez la garantie.

En appuyant, légèrement puis de plus en plus fort, rien ne bouge ? À moins d’une variété coriace, votre melon est bien trop vert.

Si, en revanche, la peau est souple sous vos doigts sans pour autant s’enfoncer, ce melon sera sûrement le bon !

Astuce numéro 5 : les craquelures

5/8
Melon : 8 astuces pour bien le choisir !

Une craquelure autour du pédoncule est signe de maturité. Plus le contraste est marqué, plus le melon est de qualité.

Bon à savoir : un taux de sucre important peut faire éclater le fruit, mais ce n’est pas la seule raison. Il se peut aussi que de fortes précipitations fassent gonfler le fruit trop soudainement, l’écorce n’a alors pas le temps de se développer, elle se fend puis éclate.

Astuce numéro 6 : sa couleur

6/8
Melon : 8 astuces pour bien le choisir !

Un bon melon a une couleur vert clair virant au jaune. Il doit présenter également des sillons verts très marqués.

Le plus courant, le Charentais jaune, jaunit une fois adulte. 

La peau des melons Cantaloup est, elle, vert pâle est striée de rayures plus sombres et dotée d’une texture plus ou moins lisse.

Astuce numéro 7 : l'étiquette du melon

7/8
Melon : 8 astuces pour bien le choisir !

Les labels de qualités vont vous aider à choisir un melon de qualité sur les étals du marché ou du supermarché.

Le plus courant est le Label Rouge, décerné aux produits de qualité supérieure. Toutes les étapes de production répondent ainsi à un strict cahier des charges, promesse de saveur et de couleur.

Les vrais melons du Quercy ou du Haut-Poitou, bénéficient quant à eux d’une IGP : une Indication Géographique Protégée, attestant de leur production dans les lieux spécifiés. Des lieux de tradition, spécialistes du melon et garants de sa qualité.

Astuce numéro 7 : choisir un melon selon sa consommation

8/8
Melon : 8 astuces pour bien le choisir !

Vous cherchez un melon à déguster le jour même ? Choisissez-le délicatement parfumé, lourd dans la main et souple sous sa peau, le pécou détaché. 

En revanche, si vous souhaitez le consommer dans quelques jours, choisissez un melon ferme au parfum peu présent et au pécou bien attaché. Il mûrira à température ambiante chez vous, entre trois et quatre jours avant de filer au frigo.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

Comment bien choisir un melon ?, L'association interprofessionnelle Melon.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.