Les produits ménagers ne sont pas sans risque ! Soyez prudent si vous venez d’acheter un dégraissant pour la cuisine dans un magasin Leroy Merlin. Des dégraissants de marque Axton vendus dans leurs rayons viennent d’être retirés des ventes. Il s’agit du dégraissant Axton de référence 82001711. Une contamination bactérienne est susceptible de se déclarer lors de l’utilisation du produit.

Si vous faites partie des acheteurs de ce dégraissant, vous n’êtes donc pas à l’abri d’effets indésirables. "Pour votre sécurité, il est important de cesser d'utiliser ce produit. Une contamination bactérienne a été identifiée sur certains lots", met en garde Leroy Merlin dans un communiqué.

Les références du dégraissant concerné

Vous trouverez ci-dessous la référence du produit concerné par le rappel. En cas de doute, vous pouvez contacter le service consommateur disponible chez Leroy Merlin au 0.800.100.261. Ils se tiendront à votre disposition et répondront à vos questions.

Si vous avez acheté le dégraissant, il est préconisé de cesser son utilisation et le rapporter au comptoir "Reprise Marchandise" chez Leroy Merlin. Le produit vous sera alors remboursé.

  • Produit : dégraissant cuisine Axton
  • Références chez Leroy Merlin : 82001711
  • Code-barre : 3276000579304
  • Lots concernés : 81059, 19094, 19035, 18337, 19170, 19108

Des désinfectants utilisés dans les hôpitaux, rappelés pour la même raison

Les produits ménagers pour la maison ne sont pas les seuls à vous mettre en danger. L’Ansm (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) vient d’annoncer le rappel de désinfectants et de produits d’hygiène utilisés couramment dans les hôpitaux en France (et en Belgique). Il s’agit des désinfectants Surfa’safe premium et ses déclinaisons ainsi qu’Opaster Anios, des Laboratoires Anios.

"Ces produits ne doivent plus être utilisés et sont rappelés par le fabricant, indique l’Ansm. Nous avons été informés par les laboratoires Anios de la présence de bactéries Burkholderia cepacia dans plusieurs lots de Surfa’safe premium et ses déclinaisons et de Pseudomas oryzihabitans dans des lots d’Opaster. Ces bactéries sont des germes naturellement présents dans l’environnement, dans l’eau notamment".

C’est pourquoi, l’Ansm demande aux établissements de santé d’arrêter immédiatement d’utiliser les gammes concernées.

Infections bactériennes : quels sont les risques ?

Les bactéries repérées dans les lots des désinfectants sont des bactéries opportunistes. "C’est-à-dire susceptible de provoquer une infection chez des personnes immunodéprimées [transplantées, victimes de cancer, infections comme le sida ou confrontées à des traitements immunosuppresseurs, ndlr]" met en garde l’Ansm.

Certaines maladies infectieuses peuvent être causées en cas de contamination bactérienne. Il peut s’agir de rhume, infection urinaire, herpès ou grippe… Souvent bénignes, les infections bactériennes peuvent aussi prendre une tournure dramatique. Certains patients ont contracté une pneumonie, staphylocoque ou encore sida ou VIH, suite à une contamination bactérienne.

Vivre une vie professionnelle qui correspond à vos aspirations c’est possible et c'est gratuit ! On vous dit tout ici >

Sources

Rappel de produits, Leroy Merlin

Les désinfectants Surfa’safe premium et Opaster Anios des Laboratoires Anios ne doivent plus être utilisés - Communiqué, Ansm, 7 novembre 2019

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.