Vous avez prévu de faire un barbecue en ce chaud week-end du mois de juin ? Ne mettez pas immédiatement vos merguez sur les flammes. Le site du gouvernement Rappel Conso ainsi que l’enseigne carrefour avertissent que des barquettes de “Merguez véritables bœuf et mouton de la marque Le Marché Carrefour - Barquette ont été retirées de la vente “suite à la mise en évidence de la présence de Salmonelles”.

Toutefois, "certains de ces produits ont été commercialisés avant la mesure". Il est donc recommandé aux personnes ayant récemment acheté ce type de produit de vérifier si elles sont en possession d’un des lots incriminés.

Rappel de merguez : comment savoir si on détient un lot contaminé à la salmonelle ?

Pour savoir si vous avez dans votre frigo les merguez rappelés, il faut vérifier si les informations suivantes sont présentes sur l’emballage :

  • nature du produit : merguez véritables bœuf et mouton ;
  • marque : Le Marché Carrefour ;
  • présentation : barquette de 6 merguez - 330 g ;
  • identification des produits : GTIN 3245415348782, Lot C2158345, Date limite de consommation 17/06/2022 ;
  • date de commercialisation : 07/06/2022 ;
  • date de fin de commercialisation : 13/06/2022 ;
  • marque de salubrité : FR 45.147.004 CE ;
  • zone géographique de vente : France entière ;
  • distributeur : Carrefour ;
  • informations complémentaires permettant d’identifier le produit : numéro d’identification du site fournisseur : FR 45.147.004 CE ;
  • motif du rappel : présence de Salmonelle.

Il est demandé aux personnes qui possèdent les produits appartenant au lot décrit de ne pas les consommer et de les détruire ou de se les faire rembourser auprès de leur magasin. Le service consommateurs Carrefour se tient à la disposition des consommateurs pour répondre à leurs questions du lundi au samedi de 9h à 19h au numéro de téléphone : 0 805 900 022 (appel non surtaxé depuis un poste fixe).

Salmonelles : quels sont les risques ?

Les infections par des bactéries du genre Salmonella (ou les salmonelles) représentent la deuxième cause de maladies d’origine alimentaire en Europe. Il avait été dénombré 91 857 cas confirmés de salmonellose sur le vieux continent en 2018. La même année en France, il avait été enregistré "1 630 toxi-infections alimentaires collectives (TIAC), affectant 14 742 personnes dont 777 (5%) ayant nécessité une hospitalisation et deux qui sont décédées".

Les toxi-infections alimentaires causées par les salmonelles provoquent des troubles gastro-intestinaux (diarrhée, vomissements) d'apparition brutale. Ils sont souvent accompagnés de fièvre et de maux de tête. Les symptômes surviennent généralement 6h à 72h après la consommation des produits contaminés.

Si la maladie guérit, le plus souvent, spontanément en quelques jours, ses conséquences peuvent être importantes chez certaines personnes fragiles, notamment :

  • les nourrissons ;
  • les femmes enceintes ;
  • les personnes au système immunitaire affaibli (maladie auto-immune, immunosuppressive, traitement médical immunosuppresseur, etc.),
  • les individus atteints de malnutrition ;
  • les personnes âgées ;
  • les patients souffrant de certaines maladies (achlorhydrie, hypochlorhydrie ou maladie néoplasique) ou sous traitement contre l’acidité gastrique ;
  • les malades sous antibiothérapie à large spectre.

"Les personnes qui auraient consommé ces produits et qui présenteraient ces symptômes, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. En l'absence de symptômes dans les 7 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s'inquiéter et de consulter un médecin", précise le site Rappel Conso.

Sources

https://rappel.conso.gouv.fr/fiche-rappel/7361/Interne

https://www.anses.fr/fr/content/qu%E2%80%99est-ce-que-la-salmonellose-et-comment-s%E2%80%99en-pr%C3%A9munir

https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/salmonellose

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.