Méfiance si vous avez récemment acheté des cordons bleus de poulet chez Carrefour. L’enseigne a procédé à un rappel massif du produit vendu entre le 6 et le 26 avril 2022. Pour cause, le lot est exposé à un “risque de présence de corps étranger en plastique”, alerte RappelConso mercredi 27 avril 2022. Par conséquent, ces cordons bleus ne doivent surtout pas être consommés.

“En raison du risque de blessures, voire d’effets indésirables suite à l'ingestion de ce produit, par précaution, il est recommandé aux personnes qui détiendraient des produits appartenant au(x) lot(s) décrit(s) de ne pas les consommer”, précise le communiqué.

Rappel de cordons bleus : quel lot incriminé ?

Le lot qui fait l’objet de ce rappel a été commercialisé partout en France dans l’enseigne Carrefour. Voici les caractéristiques du produit :

  • Produit : Cordons bleus de poulet x2 - Etui de 200 g
  • Marque : Carrefour
  • GTIN : 3560071012489
  • Lot : 29022095B
  • Date limite de consommation : 30/04/2022
  • Date début-fin de commercialisation : du 06/04/2022 au 26/04/2022
  • Marque de salubrité : FR 29.236.010 CE

Par sécurité, il est conseillé aux personnes détenant ces cordons bleus de ne pas les consommer et de les rapporter en magasin afin de se faire rembourser. En effet, il existe des risques de blessures ou d’effets indésirables à la suite de l’ingestion de ce produit, si la présence d’un corps étranger est avérée.

En cas de problème ou de questions, il est possible de contacter le service consommateur de Carrefour au 0 805 900 022 (appel non surtaxé du lundi au samedi de 9 h à 19 h). Par ailleurs, cette procédure de rappel est en vigueur jusqu’au 11 mai 2022.

Quels sont les risques d’ingérer du plastique ?

En cas d'ingestion d’un corps étranger, les premiers signes d’un trouble sont la fièvre, les vomissements et un ventre chirurgical dur (ventre de bois). Dans les situations les plus graves, le tube digestif peut être perforé par l’objet tranchant. Les complications de cet incident peuvent provoquer une péritonite ou une hémorragie avec des douleurs abdominales.

Une prise en charge urgente est nécessaire. Lorsque l'objet ingéré est trop gros, une occlusion intestinale peut survenir. C’est-à-dire un arrêt partiel ou total et persistant du transit intestinal normal en raison de l’obstacle.

Mais dans 90 % du temps, les corps étrangers ingérés sont naturellement évacués. Il faut toutefois surveiller l’apparition des signes de complications. Seulement 10 % des accidents nécessitent des manœuvres sans chirurgie, c’est-à-dire avec une pince. 1 % ont besoin d’une extraction chirurgicale. Par ailleurs, dans 40 % des cas, le blocage d’un corps étranger ou d’un aliment permet de découvrir un facteur de risque préexistant tel que la sténose peptique (un rétrécissement de l'œsophage).

> Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine répondra à toutes vos questions !

Sources

https://rappel.conso.gouv.fr/fiche-rappel/6950/Interne

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.