En France, 4,5 kg de riz blanc sont consommés par personne chaque année selon la SSP (Syndicat des Riziculteurs de France et Filière). Si vous êtes un adepte et que vous en avez toujours chez vous, vérifiez la référence. En effet, un lot de riz basmati de la marque Golden Sun vendu par le distributeur Lidl vient d’être rappelé à cause de la présence d’aflatoxines.

“Des investigations menées en raison de la détection d’aflatoxines sur certains lots en Europe, ont abouti au retrait et rappel par précaution de ce produit”, explique Rappel Conso, le site officiel du gouvernement.

Rappel de riz basmati : le lot à ne surtout pas consommer

Pour savoir si vous êtes en possession d’un produit concerné par le retrait. Il faut vérifier si les mentions suivantes sont présentes sur le paquet :

  • Marque : Golden Sun
  • Modèle ou référence : Riz Basmati 1kg
  • GTIN 20364625 Lot / Date de durabilité minimale : 13/07/2023

Ce riz a été vendu dans de nombreux magasins Lidl en France.

Selon le site, “seule une consommation en grande quantité des produits contaminés peut conduire à des problèmes de santé”. Par précaution, le site du gouvernement recommande tout de même de ne pas manger le riz rappelé et de le ramener en magasin pour recevoir un remboursement. Le service client de Lidl est joignable au 0 800 900 343, pour les consommateurs souhaitant obtenir plus d’informations.

“La Commission européenne fixe le taux maximum à 4 µg/kg d’aflatoxines totales dans les produits destinés à l’alimentation humaine”, explique le site Cancer et Environnement. Les produits dépassant ces taux ne peuvent pas être mis sur le marché dans l’Union européenne, car jugé trop dangereux.

Aflatoxines : quels dangers pour la santé ?

Les aflatoxines sont des mycotoxines produites par deux espèces d’Aspergillus, un champignon que l’on retrouve surtout dans des régions chaudes et humides. “Ces espèces fongiques peuvent se développer si la température et l’humidité sont favorables, soit dans les champs, soit pendant le stockage en cas de défaut de séchage ou de ré-humidification", explique Cancer et environnement.

Quatre de ces toxines sont produites dans la nature (B1, B2, G1, G2). L’aflatoxine B1 est la plus fréquente et toxique. En effet, elle possède des propriétés génotoxiques (substance pouvant entraîner une altération du génome en endommageant l'ADN) et carcinogènes (pouvant provoquer un cancer).

Chez l’Homme, la consommation d’aliments faiblement contaminés peut conduire à une intoxication chronique dont les symptômes sont les suivants :

  • diarrhées ;
  • vomissements ;
  • perte de poids.

Ils peuvent durer plusieurs semaines, voire mois.

Mais au-delà de ces troubles passagers, l’aflatoxine est susceptible de provoquer des complications importantes sur la santé. Le foie reste l’organe le plus touché par cette toxine. À trop forte dose, elle peut provoquer des tumeurs cancéreuses dans cet organe.

Une étude a montré que son exposition cumulée une infection de l’hépatite B conduisait à un risque 30 fois plus élevé de développer un cancer du foie. D’autres recherches ont également démontré qu’une trop grande consommation d’aflatoxine pouvait également conduire à des cancers des voies respiratoires et altérer le système immunitaire.

Sources

https://rappel.conso.gouv.fr/fiche-rappel/7606/Interne

https://rappel.conso.gouv.fr/document/e508115d-fc47-4d04-b808-251511925609/Interne/ListeDesDistributeurs

https://www.cancer-environnement.fr/fiches/expositions-environnementales/aflatoxines/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.