Rappel de wraps de la marque Carrefour pour cause d’allergène

Des wraps au speck, poivron rouge et roquette de la marque Carrefour ont fait l’objet d’un rappel en raison d’une erreur d'étiquetage. Ce produit contiendrait du saumon, un allergène redoutable.
Istock

Attention à l'allergie ! Un lot de wraps de la marque Carrefour a été rappelé en raison d'un allergène présent dans le produit.

Des wraps contenant du saumon fumé

Si vous aviez envie d’un wrap à la pause déjeuner, il va falloir changer de menu. La marque Carrefour a indiqué que certains lots de wraps siglés “Bon app” feraient l’objet d’une erreur d'étiquetage. Ils contiendraient en effet du saumon fumé (et non du speck), qui n’aurait pas été mentionné sur l’emballage.

Pour bien identifier ces produits, voici quelques informations supplémentaires à prendre en compte :

  • Code-barres3560071017927
  • Format 190 g
  • DLC 31/08/2019
  • Lot2P232381
  • Code EMB EMB 56075D
  • Numéro d’agrément FR 56-075-003 CE

La marque invite les personnes qui ont acheté ce produit à ne pas le consommer ou à le rapporter au magasin, où il leur sera remboursé.

Pour rappel, ces produits ne présentent aucun risque pour les personnes non allergiques aux poissons : elles peuvent tout à fait consommer ces produits, ou se les faire rembourser.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter le service consommateurs Carrefour en composant le numéro suivant 09 69 39 7000.

Le poisson, un allergène redoutable

L’allergie au poisson n’est pas bien connue. Pourtant, cette source de protéines fait partie du groupe des allergènes majeurs, c’est-à-dire des aliments les plus fréquemment en cause dans les allergies alimentaires.

Selon les données françaises du Cercle d’investigations cliniques et biologiques en allergologie alimentaire (Cicbaa), il est à l’origine de 0,6 % des allergies alimentaires des enfants de moins de 1 an, 5 % des enfants de 1 à 3 ans, 10 % des enfants de 3 à 15 ans et 3 % des adultes.

En France, une étude menée en 2005 dans la région de Toulouse, a montré que 6,7 % des enfants souffraient d’allergie alimentaire et que dans 7,8 % des cas, il s’agissait d’une allergie au poisson.

Chez l’adulte, il est en 13e position des aliments responsables d’allergie derrière les rosacées (pomme, poire…), le "groupe latex" (avocat, banane, kiwi…), les ombellifères (céleri, fenouil…) et les fruits à coque.

Celle-ci se manifeste à une réaction anormale et exagérée du système immunitaire, consécutive à l’ingestion de cet aliment, voire à l’inhalation de ses vapeurs de cuisson ou à son contact cutané. Elle se traduit par diverses manifestations cutanées (dermatite, urticaire notamment en cas de contact,…), respiratoires (rhinite, rhino-conjonctivite, crise d’asthme...), digestives (nausées, vomissements…) etc.

Les réactions sont souvent sévères et débouchent sur des manifestations anaphylactiques : elles associent dans les minutes ou les heures suivant son ingestion au moins deux symptômes dont l’urticaire aiguë, l’œdème de Quincke, les vomissements ou encore la diarrhée aiguë.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : "Rappel produit : Wrap Speck Poivron Rouge et Roquette 190g de marque Carrefour Bon App", Oulah.fr, 23 août 2019. 
La rédaction vous recommande sur Amazon :