Rappel de biscottes Pasquier : des traces d'un gaz cancérigène retrouvées

Des paquets de Grilletine aux céréales et graine de la marque Pasquier font l’objet d’un rappel. En effet, la présence d’oxyde d’éthylène a été détectée dans ces biscottes vendues dans les supermarchés Casino. Il s'agit d'un gaz cancérigène.
Rappel de biscottes Pasquier : des traces d'un gaz cancérigène retrouvées Istock

Restez vigilants si vous avez l’habitude de faire vos courses chez Casino. La présence d’oxyde d’éthylène - à une teneur supérieure à la limite maximale autorisée - a été détectée dans les biscottes "Grilletine aux céréales et graine" de la marque Pasquier. Elles font ainsi l'objet d'un rappel.

Rappel "Grilletine aux céréales et graine : les informations sur le produit incriminé

Il est fortement déconseillé de manger ces biscottes si vous en avez acheté compte tenu de la présence de ce produit chimique cancérigène. Voici les éléments à vérifier avant de les prendre au petit-déjeuner :

  • Nom : Grilletine ;
  • Marque : Pasquier ;
  • Fournisseur : Casino ;
  • Conditionnement : 225 g
  • Code-barres : 3182180001026
  • Date de durabilité minimale : 01 juillet 2021
  • Numéros de lot contaminés : L20 40 5 25 42 (de 15 h 00 à 23 h 59) et (L20 40 6 25 42 à toutes heures)

Si vous êtes en possession d'un produit pointé du doigt, vous pouvez vous le faire rembourser en vous rapprochant de votre magasin.

Oxyde d’éthylène : qu’est-ce que c’est ?

Découvert en 1859 par le Français Charles Adolphe Wurtz, l’oxyde d’éthylène est dangereux pour l’Homme. Selon sa fiche toxicologique, ce gaz incolore est hautement inflammable. Il peut induire des anomalies génétiques, nuire à la fertilité d'une personne ou encore provoquer des cancers.

Quels sont ses effets ?

Voici la liste des effets dus à une exposition d'oxyde d’éthylène, selon le Centre canadien d’hygiène et de sécurité du travail :

  • lors d'un contact avec les yeux : le gaz est corrosif. Ce dernier peut provoquer des dommages oculaires permanents ;
  • lors d'un contact avec la peau : ce gaz irrite votre peau. De plus, sous forme liquéfié, il est susceptible de causer des gelures ;
  • par inhalation : vous pouvez souffrir d’une grave irritation de la gorge et du nez, de maux de tête, d’étourdissements, de confusion ou encore de nausées. Ce gaz peut attaquer votre système nerveux. Attention : une exposition sévère est susceptible de provoquer une perte de connaissance.

Plusieurs études ont démontré que le produit pouvait provoquer des cancers du sang. L’oxyde d’éthylène peut également nuire au fœtus et avoir des effets négatifs sur la fertilité d’une personne.

Oxyde d’éthylène : les premiers soins à réaliser d’urgence

Si vous avez été exposé à l’oxyde d’éthylène, voici la marche à suivre :

  • si ce sont vos yeux qui ont été exposés à ce gaz : rincez-les immédiatement à l’eau tiède pendant 5 minutes ! Ne perdez pas de temps. Si vous sentez que la douleur est encore présente, il faudra consulter votre médecin traitement ;
  • si c’est votre peau qui a été touchée : il est recommandé de rincer la zone concernée à l’eau tiède pendant 5 minutes et ce, le plus doucement possible. En cas de douleur persistante, consultez votre médecin le plus rapidement possible ;
  • si l’exposition a été faite par inhalation : prenez avant tout des précautions par rapport aux risques d’incendies. Pourquoi ? Ce gaz est hautement inflammable. Par la suite, transportez la victime à l’air frais. Cette dernière doit être au repos pour bien respirer. Attention : si son cœur s’arrête, évitez de faire du bouche-à-bouche. Vous pourriez à votre tout être contaminé. Un traitement d’urgence administré à l’hôpital sera nécessaire.

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Communiqué, Supermarchés Casino, 09 octobre 2020

Oxyde d'éthylène, Centre canadien d'hygiène et de sécurité du travail 

Oxyde d’éthylène Fiche toxicologique n° 70, Institut national de recherche et de sécurité, septembre 2016