Sommaire

Envie de faire une raclette avec de la bonne charcuterie ce soir ? Mieux vaut changer d’idée.

De la charcuterie alsacienne interdite à la vente

Le lot vendu chez Auchan est désormais retiré de la vente. Il s’agit d’un assortiment de charcuteries alsaciennes aux olives et aux pistaches.

La raison ? Il contiendrait un dangereux allergène : la pistache. Or, suite à une inversion d’étiquette, cet allergène n’est pas mentionné sur l’emballage. Pourtant, celui-ci peut provoquer de graves réactions allergiques.

Pour mieux identifier ce produit, voici quelques informations à prendre en compte :

  • Lot : 001364
  • Date limite de consommation : 29/01/2020
  • Code-barres : 3596710330683
  • Numéro d’identification vétérinaire : FR 67.348.008 CE

En cas de questions, vous pouvez contacter le service consommateurs de la société Charcuterie Vallée de la Bruche au 03.88.48.52.00 ou au 06 46 53 13 92.

Les personnes allergiques aux pistaches ne doivent pas consommer ce produit. Ils peuvent le détruire ou le ramener en point de vente pour remboursement.

L’allergie aux fruits à coque

Les fruits à coque (appelés également fruits secs) sont des aliments dont on peut extraire de l'huile et dont la coque est solide, voire généralement imperméable.

S'ils sont très intéressants sur le plan nutritionnel, ils sont également très allergisants pour les personnes atopiques. Ils peuvent entraîner des réactions allergiques sévères. En voici la liste :

  • les amandes,
  • l'amande ;
  • la noisette ;
  • la noix (type noix de Grenoble) ;
  • la noix du Brésil ;
  • la noix de Macadamia ;
  • la noix de Pécan ;
  • la noix de cajou ;
  • la pistache.

Les fruits à coque font partis de la liste des 14 allergènes à déclaration obligatoire dans l'agro-alimentaire mais aussi dans les métiers de bouche (boulanger, charcutier, etc.). Leur déclaration sur l'étiquette est obligatoire.

Bon à savoir :l'arachide et une fabacée et non un fruit à coque. Les graines de courge et de tournesol, le pignon de pin, la châtaigne ne sont pas des fruits à coque. Ce sont des akènes ou des graines (leur enveloppe est souple). Enfin, la noix de coco et la noix de muscade ne sont pas non plus des fruits secs.

Réaction allergique : quels sont les symptômes ?

Les symptômes sont différents selon les personnes allergiques.

Chez certaines personnes, l’allergie peut prendre une forme cutanée : urticaire et eczéma mais chez d’autres elle peut prendre une forme respiratoire : rhinite allergique, asthme allergique, etc.

Les allergiques peuvent également présenter des symptômes gastro-intestinaux (vomissements, nausées...). Pour les cas les plus graves, il n’est pas impossible de faire face à un choc anaphylactique.

15 % des chocs anaphylactiques dus à des allergies alimentaires sont d'ailleurs causés par les fruits à coque (avec une plus grande fréquence pour les noix de cajou).

L'allergie alimentaire à un fruit à coque est difficile à gérer car, même si la législation sur l'étiquetage protège les allergiques, il y a des pièges au moment de consommer des aliments.

Les nouvelles recettes comportent également des ingrédients auxquels on ne pense pas (exemple : pesto aux noix de cajou).

Quels moyens de prévention ?

Quels moyens de prévention ?

Les pistaches et les ingrédients qui en contiennent, source de l’allergie (comme les gâteaux, biscuits…), doivent être évités de manière conséquente.

Tenez également compte des indications sur les emballages. Les fruits à coque dure et les produits issus des fruits à coque dure doivent toujours figurer dans la liste des ingrédients, même s’ils ne sont présents qu’en très petites quantités.

Des traces de fruits à coque dure (pistaches) peuvent également se retrouver par inadvertance dans un produit, au cours du processus de fabrication.

La présence éventuelle de ces traces doit faire l’objet d’un avertissement (par exemple, "peut contenir des noisettes", "peut contenir des pistaches" dans la mesure où la valeur limite déterminée par la loi (1 g par kg) est dépassée ou pourrait l’être.

Mais, toutes ces mentions sont des démarches volontaires des industriels dans le but d'informer le consommateur du risque de présence de l'allergène. On constate très souvent un usage abusif de ces mentions, dans le but, pour le fabricant, de se "couvrir" vis-à-vis des consommateurs allergiques ; on parle dans ces cas-là d'étiquetage "parapluie".

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Rappel de charcuterie Vallée de la Bruche, Auchan.fr, 9 janvier 2020. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.