Danone rappelle des laits infantiles potentiellement contaminés par des vers

Plusieurs familles auraient découvert des vers dans du lait en poudre infantile. Danone rappelle donc certaines boîtes Gallia. Elles contiennent potentiellement des parasites. Le fabricant demande aux parents de lui retourner les produits concernés avec pour but de les analyser.
Danone rappelle des laits infantiles potentiellement contaminés par des vers Istock

Vers dans du lait infantile : 5 familles se sont manifestées

Trois cas de boîtes Gallia contenant des vers ont été rapportés pour l'heure par voie de presse. Selon nos confrères de Ouest-France, le 26 février, en Ille-et-Vilaine, un couple a d'abord porté plainte à Saint-Malo contre Danone fabricant des produits Gallia. Leur bébé de trois mois avait recraché un vers long de plusieurs centimètres. Puis dès le lendemain, le 27 février, RTL a relaté le témoignage d'une mère du Var, avant d'évoquer celui d'une famille des Bouches-du-Rhône.

A lire aussi : Les derniers-nés

Les deux autres cas se sont quant à eux mis directement en contact avec le fabricant Danone. Il s'agit de deux familles vivant dans le Puy-de-Dôme et dans les Landes. Toutes deux ont communiqué à la marque le numéro du lot des boîtes contaminées. Ces boîtes seraient fabriquées à Wexford, en Irlande.

Sa fille régurgite un vers de... 6 à 7 cm !

Si certains parents disent avoir trouvé des larves dans leur boîte de lait, la mère de famille d’Ille-et-Vilaine dit, elle, avoir été confrontée à bien pire. En novembre, elle a dû emmener sa fille de trois mois aux urgences. La fillette qui présentait de la fièvre et a été prise en charge... Mais quelques jours plus tard, elle aurait régurgité un ver de 6 à 7 centimètres, selon la radio RTL.

D'où ces vers parasites proviennent-ils ?

Au pied du mur, le groupe agroalimentaire français émet différentes hypothèses : "les conditions de transport, de stockage en entrepôt, de conservation"... "Cette situation est très surprenante pour nous parce que c’est quelque chose d’exceptionnel. On souhaite absolument comprendre comment ces larves ont pu arriver sur le produit", explique Florent Lalanne, directeur des affaires médicales de Danone.

"Dans la chaîne de production, l'ensemble de la poudre de lait n'est jamais en contact avec l'air et est conditionnée sous atmosphère protectrice où le pourcentage d'oxygène, de l'ordre de 2%, est très faible, ce qui rend impossible la survie d'un organisme vivant dans nos laits", défend Florent Lalanne.

5 000 familles pourraient être concernées

Les parents qui ont découvert des larves dans les boîtes de lait infantile Gallia doivent les renvoyer, a annoncé le géant Danone, afin de faire « des analyses plus approfondies ». Plus de 5 000 familles pourraient avoir acheté ce produit selon la radio RTL. La marque demande aux familles qui trouveraient des parasites de la contacter :

Le phénomène concernerait des boîtes de lait Galliagest 0-6 mois. Mais d’autres laits en poudre de la marque Gallia pourraient être à risques.

Lait en poudre : un produit à risques ?

Ce n'est pas la première fois qu'un scandale éclabousse des fabricants de lait infantile en France. Il y a eu bien sûr l'affaire Lactalis en 2018. Le géant de l’industrie agroalimentaire s'était retrouvé au cœur d’une affaire d’infection aux salmonelles concernant ses produits. Plusieurs dizaines de nourrissons avaient été contaminés, et des retraits successifs avaient effectués.

Le 24 janvier 2019, la société Sodilac a elle aussi dû rappeler 400 000 de ses boîtes fabriquées dans une usine du nord de l’Espagne, et notamment des laits de marque Modilac. Ce rappel faisait là encore suite au signalement de cas de salmonelloses chez des nourrissons français, provoqués par la présence de salmonelles. Les salmonelloses peuvent avoir de graves conséquences sur la santé du nourrisson, chez qui elles peuvent provoquer des diarrhées et vomissements importants.

> Sommeil - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.