Soyez vigilant si vous avez fait vos courses chez Picard. De l’oxyde d’éthylène à une teneur supérieure à la normale a été détectée dans les graines de sésames présentes dans les magrets de canard laqué chez Picard. Les produits infectés ont donc été retirés des rayons. Toutefois, certains lots ont été vendus avant la mesure.

Rappel : comment reconnaître les magrets de canard Picard incriminés ?

Si vous avez acheté du magret de canard laqué chez Picard, il est fortement conseillé de ne pas le consommer s'ils font partie des lots rappelés. Voici les informations importantes à vérifier avant de vous mettre à cuisinier :

  • Nom : Magret de canard laqué ;
  • Conditionnement : 320 g ;
  • Fournisseur : Picard ;
  • Code article : 88262 ;
  • Les numéros des lots concernés :
    • 0000466486 ;
    • 0000467398 ;
    • 0000469114 ;
    • 0000469442 ;
    • 0000470364 ;
    • 0000470454 ;
    • 0000471534 ;
    • 0000472108 ;
    • 0000469630 ;
    • 0000474448.

Si vous êtes en possessions d’une de ces boîtes de magret de canard, il est possible de vous faire rembourser auprès de votre magasin si vous la ramenez.

Pour toutes questions concernant ces produits, vous pouvez contacter le service consommateurs du lundi au samedi de 9 à 18 heures à ce numéro : 800 091 091 (Service gratuit + prix appel).

Qu’est-ce que l’oxyde d’éthylène ?

L’oxyde d’éthylène est une substance chimique (sous forme de gaz) très inflammable et incolore. Par ailleurs, il peut se dissoudre dans de nombreux solvants organiques ainsi que dans l'alcool et l’eau. Ce dernier, connu pour être cancérigène, passe donc inaperçu lorsque vous le consommez…

Si une personne absorbe une grande quantité de ce gaz, elle peut connaître d’importantes complications. Toutefois, concernant les nombreux rappels de ces dernières semaines ayant pour objet le sésame contaminé, la principale préoccupation reste la nature cancérigène du produit.

Selon le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), il fait partie du groupe 1 dans le classement des substances cancérigènes depuis 1994.

Comment comprendre ce classement ?

Les groupes d’experts internationaux ont déterminé d’après leurs études, plusieurs degrés d’indication de cancérogénicité de ces substances. Depuis 1971, ils sont classés dans leur tableau en fonction des catégories suivantes :

  • le groupe 4 : il correspond aux agents éventuellement non cancérigènes. Cette catégorie intègre uniquement le caprolactame (un composé organique à 7 atomes) ;
  • le groupe 3 : il s’agit de ceux inclassables quant à leur cancérogénicité pour l’Homme. Il y en a en tout 499 ;
  • le groupe 2B : il présente 313 agents. Ces derniers sont classés comme “peut-être cancérigènes” ;
  • le groupe 2A : il s’agit des substances possiblement cancérigènes. On y retrouve 88 agents ;
  • le groupe A : il correspond aux produits cancérogènes certains voire avérés. Ils sont au nombre de 120.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

RAPPEL DE PRODUITS, Picard, 03 novembre 2020

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.