L’alimentation occidentale favorise les douleurs inflammatoires

Les acides gras polyinsaturés, communément appelés oméga-3 et oméga-6, sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Ils sont impliqués dans différents mécanismes cellulaires et agissent bénéfiquement sur le corps humain. Toutefois, une étude menée par les chercheurs Jacob T. Boyd et Peter M. LoCoco, de l'Université du Texas (San Antonio), démontre qu’un régime alimentaire trop riche en oméga-6 serait néfaste pour la santé et augmenterait les risques de développer des douleurs inflammatoires ou neuropathiques (problèmes liés aux nerfs). 

Douleurs chroniques : les oméga-6 en cause ?

L’étude publiée dans la revue Nature Metabolism en juin 2021, s'appuie sur différentes observations (sur les humains et les souris) pour analyser l’implication des gras polyinsaturés dans la douleur. Les scientifiques ont finalement constaté qu’une alimentation typique occidentale, bien trop riche en oméga-6, serait la cause de nombreuses douleurs chroniques. En trop grande quantité, ces acides gras polyinsaturés pourraient affaiblir la santé intestinale et augmenter les risques d’inflammation

Pourtant, les oméga-6 sont indispensables au corps humain. Ils ont un rôle moléculaire particulièrement important, notamment dans la limitation du cholestérol, la prévention des maladies cardiovasculaires et la diminution de la pression artérielle. S'ils sont présents en quantité raisonnable dans de nombreux aliments végétaux du quotidien, les produits  transformés et industriels en contiennent des doses beaucoup trop élevées pour l’organisme. La consommation de ces derniers aggraverait les inflammations et favoriserait le développement de pathologies diverses (diabète, obésité, artériosclérose, hypertension artérielle…). Réduire les quantités d’oméga-6 tout en augmentant la consommation des oméga-3, serait bien plus bénéfique pour le système cardiovasculaire et aiderait à diminuer les douleurs chroniques.

Pour réguler les acides gras polyinsaturés, il faut limiter les produits transformés. Voici, dans notre diaporama, une liste des aliments trop riches en oméga-6 dont il ne faut pas abuser. 

Les snacks transformés

1/8
L’alimentation occidentale favorise les douleurs inflammatoires

Ils sont à limiter car ils contiennent une quantité trop importante d'oméga-6

Les fast-foods

2/8
L’alimentation occidentale favorise les douleurs inflammatoires

Ce type de nourriture, en plus d'être bien trop calorique, est excessivement grasse. 

Les gâteaux

3/8
L’alimentation occidentale favorise les douleurs inflammatoires

Les gâteaux industriels sont des produits transformés. Ils contiennent souvent de l'huile végétale chargée en oméga-6.

Les viandes grasses

4/8
L’alimentation occidentale favorise les douleurs inflammatoires

Le taux d'acides gras polyinsaturés contenu dans les viandes grasses (boeuf ou porc) est particulièrement élévé. 

La friture

5/8
L’alimentation occidentale favorise les douleurs inflammatoires

Sans surprise, la friture est également trop riche en oméga-6. 

Les céréales

6/8
L’alimentation occidentale favorise les douleurs inflammatoires

Les cérérales industrielles contiennent une quantité importante d'oméga-6. Il faut privilgier les céréales bio. 

Les huiles végétales

7/8
L’alimentation occidentale favorise les douleurs inflammatoires

Elles sont les sources principales d'acide gras polyinsaturés. Il faut modérer leur utilisation en cuisine.

Oméga-6 : quels-sont les bienfaits des acides polyinsaturés ?

8/8
 

Sources

https://www.eurekalert.org/pub_releases/2021-06/uoth-whd062321.php

http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2021-06-27/douleur-chronique-omega-6

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.