L’OMS (Organisation mondiale de la Santé) estime à 17,7 millions le nombre de décès imputables aux maladies cardio-vasculaires, soit 31% de la mortalité mondiale. Cela fait d’elle la première cause de décès au monde. Parmi elles, la plus courante et meurtrière, est la maladie coronarienne. Cette dernière touche les artères ayant pour fonction d'alimenter le cœur en sang (les artères coronaires).

Les personnes souffrant de problèmes cardiaques possèdent moins d’oxyde nitrique. Cette molécule est produite naturellement, permet de réguler la pression artérielle et possède des effets anti-inflammatoires. Si l'inflammation est vitale pour protéger le corps, lorsqu’elle est persistante, elle peut aggraver l’état des artères et augmenter le risque de crise cardiaque.

La betterave, connue pour sa richesse en nitrate et donc pour ses vertus anti-inflammatoires, a attiré l’attention des chercheurs. En effet, les scientifiques de la Queen Mary University of London se sont interrogés sur la manière dont le jus de betterave pourrait aider les personnes atteintes de maladies cardiaques. Cette étude financée par la British Heart Foundation (BHF) a été présentée à la conférence de la British Cardiovascular Society à Manchester.

Coeur : boire du jus riche en nitrate réduit l’inflammation

Pour en arriver à ce constat, les experts ont observé 114 volontaires en bonne santé. Parmi eux, 78 ont reçu le vaccin contre la thyroïde afin d ’augmenter temporairement l’inflammation de leurs vaisseaux sanguins. Les 36 restants ont pris une crème afin de créer une petite cloque et ainsi générer une inflammation plus localisée.

Tous les participants ont dû prendre 140 ml de jus de betterave quotidiennement pendant sept jours. La moitié d’entre eux a consommé un jus riche en nitrate, tandis que les autres en ont pris un sans nitrate.

Dans le groupe ayant reçu le vaccin, ceux qui ont bu le jus riche en nitrate ont montré des niveaux plus élevés d’oxyde nitrique dans le sang, la salive et l’urine.

Les résultats ont aussi révélé que le jus contenant du nitrate aidait à restaurer la fonction de l’endothélium. Il s’agit des cellules qui tapissent l’intérieur des vaisseaux sanguins et maintiennent la fluidité sanguine. Sa mission est altérée en cas d’inflammation.

Finalement, dans le groupe ayant mis de la crème, les cloques ont guéri plus rapidement parmi ceux qui avaient consommé le jus avec du nitrate. Le nombre de globules blancs inflammatoires était également plus faible trois jours plus tard.

Crise cardiaque : une alimentation riche en nitrates pour réduire les risques ?

Les chercheurs prévoient des tests cliniques sur des personnes souffrant de maladies coronariennes afin de déterminer si une alimentation riche en nitrates pourrait avoir les mêmes effets sur eux et réduire les risques de crises cardiaques.

"Cette recherche suggère que l 'augmentation du niveau de nitrate inorganique dans votre alimentation pourrait aider à réduire l'inflammation dans votre corps", a expliqué le professeur James Leiper, directeur médical associé du BHF. "Nous savons que l'inflammation joue un rôle important dans le développement et la progression des maladies cardiovasculaires et, par conséquent, les interventions qui peuvent atténuer l'inflammation ont un potentiel en tant que futurs traitements pour y faire face,” conclue-t-il.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.bhf.org.uk/what-we-do/news-from-the-bhf/news-archive/2022/june/daily-beetroot-juice-could-help-people-with-common-heart-condition

https://www.theguardian.com/society/2022/jun/09/beetroot-juice-coronary-heart-disease-nitric-oxide-levels

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.