Covid long et systeme digestif : les 6 symptomes courants

Si la plupart des malades du coronavirus guérissent en quelques jours, certains d’entre eux développent une forme plus longue de la pathologie avec des symptômes qui persistent dans le temps. D’après les statistiques recueillies, ils seraient 10 à 20 % dans cette situation. Plusieurs études ont également montré que certains symptômes persisteraient plus longtemps chez les femmes que chez les hommes.

Récemment, les médecins ont noté que de plus en plus de patients souffrent de troubles gastro-intestinaux après une infection au Sars-CoV-2.

Covid-19 : une hausse des problèmes digestifs

Le Dr Greg Vanichkachorn, directeur du programme de réadaptation de l’activité post-Covid de la Mayo Clinic, explique que les patients signalent de plus en plus des problèmes digestifs, allant de légères nausées et d’une diminution de l’appétit à une constipation sévère et à une intolérance alimentaire. “Ce que nous avons vu de première main a également été documenté dans la littérature médicale”, précise-t-il.

Selon une étude publiée en mars 2022, parmi 147 patients sans troubles gastro-intestinaux antérieurs, 16 % d’entre eux ont déclaré l’apparition de symptômes digestifs environ 100 jours après leur infection au virus du Covid-19. “Bien que nous ne soyons pas encore sûrs, il existe plusieurs façons possibles pour le virus du Covid-19 de causer des problèmes gastro-intestinaux. Par exemple, la muqueuse de l’intestin contient une grande quantité de récepteurs que le virus Sars-CoV-2 utilise pour envahir les cellules (essentiellement les récepteurs ACE2). L’inflammation générale causée par l’infection peut également perturber les bactéries normales qui vivent dans l’intestin et stimuler certains des nerfs du système gastro-intestinal.”

Les intestins : une porte d'entrée pour le coronavirus dans l'organisme

"À cause de ces nombreux récepteurs ACE2 présents dans l’intestin, les experts pensent que le coronavirus pourrait s’y multiplier plus facilement que dans les voies respiratoires. Il pourrait s’y loger aussi plus longtemps", décrypte l'Association pulmonaire du Québec sur son site. C'est ce qui explique d'ailleurs que les chercheurs étudient actuellement le risque de transmission féco-orale - par exemple, est-ce qu'on pourrait transmettre le virus si l'on ne s'essuie pas les mains après être allé aux toilettes, puis qu'on prépare le repas... ?

En outre, de précédents travaux ont montré que chez les personnes souffrant déjà de troubles gastro-intestinaux, l'infection au Covid-19 avait tendance à durer plus longtemps. Une étude américaine menée sur 278 patients révèle que chez les 33 % d'entre eux atteints de problèmes digestifs, l'infection a duré une semaine de plus que chez les 22 % de patients ne présentant pas ces troubles. 

Covid long : des fragments de virus dans l'intestin en cause ?

Selon une étude publiée dans la revue Nature ce mercredi 11 mai, les scientifiques se demandent si le Covid long pourrait en réalité être lié à des fragments viraux retrouvés dans les intestins des mois après l'infection initiale. Deux équipes de chercheurs ont en effet récemment publié des résultats révélant que des fragments du SRAS-CoV-2 pouvaient persister dans l'intestin pendant des mois après une infection initiale. Les chercheurs ont constaté que les volontaires atteints du coronavirus "continuaient à excréter de l'ARN viral dans leurs selles sept mois après une première infection légère ou modérée par le SRAS-CoV-2, bien après la fin de leurs symptômes respiratoires". Ces résultats viennent soutenir l'hypothèse selon laquelle des fragments de virus persistants, appelés des "fantômes" de coronavirus par Ami Bhatt, oncologue et généticienne à Stanford, pourraient contribuer à la mystérieuse condition appelée Covid long. 

Covid long et troubles digestifs : des mécanismes encore inconnus

Selon la Haute Autorité de Santé, les mécanismes entrainant des problèmes digestifs suite à une infection au virus responsable du Covid sont encore inconnus. Quelques hypothèses sont cependant avancées : 

  • Une conséquence de l’anxiété et du stress générés par l’épidémie et les périodes de confinement ;
  •  Une dysautonomie par atteinte de la 10e paire crânienne (nerf vague ou pneumogastrique) ;
  • Une infection virale digestive persistante ;
  •  Un orage cytokinique avec une sécrétion inappropriée d’interféron, de cytokines ou d’histamine ;
  • Des anomalies du microbiote ou dysbiose.

Troubles digestifs post-Covid : que faire ? 

Le Dr Vanichkachorn conseille aux personnes souffrant de ce type de symptômes post-Covid de bien s’hydrater et d’avoir une alimentation saine. “Nous recommandons un régime méditerranéen avec une réduction des aliments transformés. Deuxièmement, évitez de trop utiliser de médicaments en vente libre pour traiter vos symptômes.” En effet, ces derniers pourraient amplifier les troubles. “Parlez d'abord à votre professionnel de la santé pour élaborer un plan de traitement.”

La Haute Autorité de Santé a également informé le corps médical des conduites à tenir en cas de symptômes gastro-intestinaux. Ainsi, la HAS préconise de réaliser plusieurs examens médicaux : 

Les examens à réaliser en cas de troubles digestifs peuvent être les suivants :

  • Bilan biologique standard à la recherche d’un syndrome inflammatoire, d’une anémie
  • Coproculture et examen parasitologique des selles : ils ont pour but d’éliminer une autre étiologie
  • Selon les symptômes, leur intensité et la réponse au traitement : endoscopie oeso-gastro-duodénale et/ou coloscopie (avec biopsies systématiques en cas de
    diarrhée) ;
  • Examens radiographiques : échographie, imagerie en coupe.

En images, découvrez les symptômes post-Covid les plus courants sur la sphère digestive.

Douleurs abdominales 

1/6
Covid long et système digestif : les 6 symptômes courants

7,5 % des patients se plaignent de douleurs abdominales. 

Constipation

2/6
Covid long et système digestif : les 6 symptômes courants

Une constipation a été retrouvée chez 6,8 % des malades. 

Diarrhée 

3/6
Covid long et système digestif : les 6 symptômes courants

La diarrhée touche en moyenne 4,1 % des patients du Dr Greg Vanichkachorn. 

Vomissements 

4/6
Covid long et système digestif : les 6 symptômes courants

Même constat pour les nausées et les vomissements, avec 4,1 % des malades post-Covid qui signalent ce symptôme. 

Troubles de l'interaction intestinale-cerveau

5/6
Covid long et système digestif : les 6 symptômes courants

Dans une étude publiée en avril 2022 dans Neurogastroenterology & Motility, les chercheurs montrent que les patients atteints de Covid long peuvent aussi souffrir de “troubles de l’interaction intestinale-cerveau”. Les symptômes de cette affection comprennent des brûlures d'estomac, une difficulté à déglutir, le syndrome du côlon irritable, de la constipation et de la diarrhée, des ballonnements et de l’incontinence.

Intolérance alimentaire

6/6
Covid long et système digestif : les 6 symptômes courants

Selon un communiqué de presse de la Haute Autorité de Santé, certains patients se plaignent de souffrir d'intolérances alimentaires suite à une infection du SARS-CoV-2. Ainsi, de nombreuses personnes ont volontairement arrêté de consommer des glucides, du gluten ou des laitages. 

Sources

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/nmo.14368 

https://medicalxpress.com/news/2022-06-covid-digestive-expert-common-symptoms.html  

https://poumonquebec.ca/faut-il-inquieter-des-troubles-gastro-intestinaux-causes-par-la-covid-19/

https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2021-11/fiche_symptomes_digestifs_2021-11-18_22-40-32_267.pdf

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.