“Les probiotiques sont des germes vivants, donnés à dose adéquate, procurant des bénéfices pour la santé de son hôte” explique Martine Cotinat, gastro-entérologue. “D’ailleurs, il ne faut pas les confondre avec les prébiotiques qui correspondent à l’alimentation des bactéries intestinales bénéfiques” note l’auteure du livre “Je rééquilibre mon microbiote” aux éditions Thierry Souccar.

Constipation : comment les probiotiques agissent-ils sur ce trouble ?

“Les probiotiques vont agir sur la constipation par plusieurs mécanismes. Ils vont modifier momentanément la composition bactérienne et donc induire une modification du transit intestinal. Ils vont augmenter la motricité de l'intestin directement et indirectement par les produits qu’ils fabriquent. Il faut les choisir de bonne qualité et ne pas hésiter de se faire aider par un professionnel de santé. Leur efficacité est dépendante du choix des bactéries qu’ils contiennent”, développe Martine Cotinat.
Il est possible de prendre des probiotiques sans avis médical et de tester pendant quelques jours s’ils ont un effet sur la constipation. En revanche, la spécialiste préconise un rendez-vous médical au bout de 4 ou 5 jours si aucun effet n’est ressenti.

Attention, en cas de SIBO ou « Small Intestinal Bacterial Overgrowth », une maladie due à une pullulation bactérienne de l’intestin grêle ; il est déconseillé de prendre des probiotiques avant le traitement de cette maladie.

Probiotiques : un traitement contre la constipation ?

“Il est important de noter que chaque personne possède un microbiote unique. Ainsi, certains probiotiques n'auront pas d’effets tandis que d’autres permettront de lutter efficacement contre la constipation. Il ne faut pas hésiter à changer de probiotiques si on ne remarque aucune amélioration” développe la gastro-entérologue.

Sachez que les principaux probiotiques en cas de constipation sont des lactobacillus et des bifides. Il est conseillé de prendre ses probiotiques le matin à jeun avec un peu d’eau.

A noter : “Si cela peut paraître curieux, mieux vaut ne pas être trop constipé les premiers jours de traitements par probiotiques. Je conseille aux patients de manger des pruneaux, des kiwis et de boire du jus de betterave pour limiter les ballonnements dûs à la fermentation des bactéries du probiotique” précise Martine Cotinat.

Constipation : rappel des règles hygiéno-diététiques

Pour éviter la constipation, la gastro-entérologue rappelle que l’alimentation joue un rôle essentiel. En effet, il faut augmenter les portions de fibres (surtout des fruits et légumes), boire beaucoup d’eau et bouger quotidiennement. “Il est intéressant aussi d’apporter des omégas 3 car les Français sont pour la plupart carencés. Vous les retrouvez notamment dans certaines huiles comme l’huile de colza, les noix, dans les maquereaux, mais aussi dans les graines de lin. Vous pouvez aussi consommer des algues” note Martine Cotinat. Changez progressivement vos habitudes alimentaires pour permettre à votre microbiote de s’adapter et d’éviter ainsi les ballonnements et l'inconfort digestif.

Sources

Livre "Je rééquilibre mon microbiote" de Martine Cotinat (Thierry Souccar Editions) 

https://www.thierrysouccar.com/nutrition/livre/je-reequilibre-mon-microbiote-6990

mots-clés : Constipation
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.