Sommaire

© Istock

Si vous avez prévu de rejoindre vos proches pour les fêtes, il est probable que vous deviez prendre le train, l’avion, le bus ou la voiture… À moins que vous n’habitiez à deux pas de votre famille. Quels sont vos risques de contracter la Covid-19 au cours de votre trajet ? C’est la réponse à laquelle nous tentons de répondre dans cet article…

Train : plus le trajet est long, plus le risque est élevé

En voyageant en cette fin d’année, vous allez forcément croiser du monde. Néanmoins, tous les modes de transport ne vous exposent pas au même niveau de risque de contamination au coronavirus. Les plus dangereux étant, a priori, les transports en commun et le train.

Une étude publiée le 29 juillet dernier, dans la revue Clinical Infectious Diseases, s’est penchée sur des voyageurs chinois qui ont pris le train entre mi-décembre 2019 et fin février 2020. Les chercheurs ont identifié plus de 2 300 passagers qui ont développé la Covid-19 dans les 14 jours suivant leur voyage en train (appelés “patients index”) ; et plus de 72 000 passagers qui se sont assis non loin d’eux - à moins de trois rangées (largeur) et cinq colonnes (longueur).

Ces travaux ont montré que :

  • Vous avez 3,5 % de risque d’être infecté si votre voisin direct est malade.
  • Le taux de transmission est de 1,5 % si une personne infectée est assise dans votre rangée.
  • Plus le temps de trajet est long, plus les risques sont élevés : le taux de transmission augmente de 0,15 % pour chaque heure passée à proximité d’un passager malade, et de 1,3 % par heure si le patient est votre voisin direct.

Train : évitez les trajets de plus de trois heures

Néanmoins, le pourcentage de risque global d’être contaminé si une personne infectée par la Covid-19 se trouve dans votre wagon reste plus faible qu’on n’aurait pu le penser, puisque sur les 72 000 “passagers contacts”, seuls 234 ont réellement développé la maladie. Cela représente un taux d’attaque du virus de seulement 0,32 %.

Rappelons tout de même que l’étude a été réalisée auprès de la population chinoise, habituée à porter un masque au moindre symptôme et à appliquer les gestes barrières. Il est donc primordial, si vous prenez le train, de bien positionner votre masque sur la bouche ET le nez, et de vous laver régulièrement les mains.

Les auteurs de l’étude ont également conclu que pour empêcher la propagation du coronavirus dans un train, les passagers devraient être assis à au moins deux sièges de distance et éviter les voyages de plus de 3 heures.

Sources

Risk of Coronavirus Disease 2019 Transmission in Train Passengers: an Epidemiological and Modeling Study, Clinical Infectious Diseases, 29 juillet 2020. 

VRAI OU FAKE. Covid-19 : les transports en commun sont-ils des "bétaillères à virus" ?, France Info, 14 octobre 2020. 

Covid-19 : le risque de transmission en avion est réel… mais faible par rapport à d’autres environnements intérieurs !, Air Journal, 21 septembre 2020. 

FAQ Covid-19 : transports et confinement, Ministère de la Transition écologique, 13 novembre 2020. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.