Covid-19 : les 10 departements ou les hospitalisations ont le plus augmente la semaine derniere

Depuis la mi-juillet, le taux d’hospitalisations pour une infection à la Covid-19 est reparti à la hausse. Et, plus les semaines passent, plus la quatrième vague commence à se faire sentir dans ces établissements de santé… Plusieurs d’entre eux ont enregistré une augmentation des admissions supérieure à 60 % (le maximum étant + 260 % en une semaine). Sans surprise, il s’agit, pour beaucoup, de territoires prisés par les touristes cet été. Nous vous les listons dans ce diaporama.

Coronavirus : où en est l’épidémie en France ?

En ce début de semaine, 9 022 personnes sont hospitalisées, ce qui représente une évolution de 15,1 % en sept jours. L’évolution du nombre de personnes en soins critiques est encore plus importante, puisqu’elle est de + 35,3 % - pour 1 667 patients dans ces services. Les décès, eux aussi, sont à la hausse (+ 30,9 %), les autorités sanitaires en comptabilisent 50 par jour, en moyenne.

Le variant Delta est toujours dominant en France. Il représentait 93,3 % des cas au 6 août, selon les données de Santé publique France. 22 294 nouvelles contaminations sont enregistrées chaque jour dans l’Hexagone mais, heureusement, la vaccination progresse également - ce qui limite le risque de développer une forme grave de la maladie. À ce jour, 44,6 millions de Français ont reçu au moins leur première dose.

“N’attendez pas un vaccin français pour vous faire vacciner”

Une partie de la population, toutefois, préfère attendre la mise sur le marché d’un vaccin français avant de recevoir l’injection. Dans un message posté sur le réseau social professionnel LinkedIn, le président du groupe Sanofi France, Olivier Bogillot, a réagi à cet argument.

“N’attendez pas pour vous faire vacciner ! J’entends certains dire qu’ils préfèrent attendre le vaccin de Sanofi pour se faire vacciner. Je remercie ceux qui font confiance à Sanofi mais, notre vaccin n’arrivera pas avant plusieurs mois”, écrit-il. “Attendre ne fait qu’augmenter le risque et prolonger la circulation du virus”.

L’homme à la tête du laboratoire pharmaceutique précise : “Les vaccins autorisés par les Autorités Sanitaires sont sûrs et efficaces. Ils sauvent des vies, épargnent de graves conséquences de la Covid-19 et ralentissent sa circulation. Ils préservent également les hôpitaux d’une nouvelle vague d’hospitalisations évitables, ce qui leur permet, ne l’oublions pas, de se concentrer sur les malades non-Covid-19 qui nécessitent des soins”.

Sources

https://covidtracker.fr/covidtracker-france/

LinkedIn @OlivierBogillot

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.