Sommaire

Exit les repas en famille autour d’une table, et vive les frichtis sur le canapé. Ce mode de pensée est de plus en plus fréquent. Un tiers des Français prend ses repas ailleurs que sur une table de salle à manger ou de cuisine selon une étude Yougov réalisée pour Allo Resto en 2017. Les places de choix pour poser son assiette sont : devant la télé (11%), la table basse (8%) ou encore le canapé (5%). Toutefois, ces nouveaux comportements ne sont pas les plus recommandés pour la santé.

Manger dans son canapé : un mauvais plan pour la digestion

Il est vrai que le canapé peut sembler bien plus attirant et douillet qu’une chaise. Toutefois, nous faisons ici un mauvais calcul. Ce meuble n’est pas du tout adapté pour les repas. “Lorsqu’on mange assis sur un canapé, on a tendance à être mal assis, voire parfois allongé. Ces positions ne favorisent pas la digestion”, explique Alexandra Murcier, diététicienne-nutritionniste.

En effet, elle comprime les organes, et surtout l’appareil digestif. Cela peut ralentir la digestion et provoquer de l’aérophagie ou des ballonnements. Cet effet d’écrasement est encore plus important si l’assiette est posée sur la table basse. En effet, beaucoup ont pris la mauvaise habitude de se pencher vers le plat plutôt que porter la fourchette à la bouche.

Pour éviter les troubles digestifs, il est conseillé de manger le tronc bien droit. Les genoux doivent se trouver au même niveau que le bassin et les pieds à plat sur le sol. Avec cette posture, les viscères ont assez d'espace pour fonctionner correctement. Toutefois il faut le reconnaître :elle peut être difficile à mettre en place lorsqu'on est installé sur un sofa.

Plateaux-télé : attention au menu !

La position pendant le repas n’est pas le seul problème lorsqu’on mange dans son divan. Il faut également faire attention au contenu de son assiette. La nutritionniste met en garde contre la mauvaise qualité nutritionnelle des plateaux. “Lorsque l’on mange sur son canapé, le plus souvent, on ne fait pas un vrai repas. On a plutôt tendance à grignoter des choses faciles à manger. Malheureusement, elles ne sont pas toujours très saines”.

Pizza, fast-food, pâtes, gâteaux, glaces… les calories peuvent rapidement s’accumuler, et se transformer en kilos en trop... surtout si l’activité physique est insuffisante. Par ailleurs, une alimentation déséquilibrée augmente les risques de développer plusieurs pathologies graves comme le diabète, les maladies cardiovasculaires ou encore des cancers.

Ces repas très riches peuvent aussi avoir des conséquences à plus court terme : c’est-à-dire le soir même. En effet par envie de voir notre film préféré ou simplement par flemme, nous nous laissons généralement tenter par les coussins pour le dîner… Or prendre des repas riches en graisses saturées et en sucres est déconseillé le soir. Ces nutriments perturbent le sommeil.

Construisons votre suite de carrière idéale ! Découvrez notre programme de 24h formation sur mesure - Cliquez ici !

Sources

Merci à Alexandra Murcier, diététicienne et nutritionniste. Vous pouvez la retrouver sur son site.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.