Veau, boeuf, lapin, agneau... Quelle est la meilleure viande pour la santé ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteDevant votre entrecôte-frites, vous vous demandez souvent si vous avez fait le bon choix ? Vous avez raison : toutes les viandes ne se valent pas. Foie, agneau, bœuf, poulet... Le point sur celles à privilégier pour votre santé.
Veau, boeuf, lapin, agneau... Quelle est la meilleure viande pour la sante ?

Entre le tartare de bœuf, le civet de lapin et la côte de veau, votre cœur vacille ? Medisite vous aide à faire le meilleur choix question santé.

Viande animale : est-elle nécessaire au bon fonctionnement de l'organisme ? 

Avant d'entrer dans le vif du sujet, rappelons qu'en France, la consommation moyenne de produits carnés (viandes de boucherie, volailles, charcuteries, plats préparés...) est estimée à environ 820 g (dont 330 g de viandes de boucherie), selon l'INRAE.

Plus précisément, 37 % des Français consommeraient moins de 245 g de viandes de boucherie par semaine alors que 28 % d’entre eux en mangent plus de 500 g/semaine, selon les données du Credoc (2013).

Alors, est-ce une bonne chose de manger autant de viande par semaine ? Ou mérite-t-elle sa mauvaise réputation ? 

D'après Caroline Melkonian, diététicienne-nutritionniste, la viande est un aliment bon pour la santé, à condition d'en consommer raisonnablement.

"Source de protéines et de fer, elle apporte des nutriments importants au bon
fonctionnement de notre organisme", souligne l'experte.

Elle contient également de la vitamine B12, qui favorise le transport de l'oxygène dans le sang et la formation des globules rouges. Présente uniquement dans les protéines animales, la B12 permet également de réduire la fatigue et de booster son système immunitaire. 

La bonne dose ? Pour être en pleine forme, l’Organisation Mondiale de la Santé conseille de consommer  50 à 70 g/j de protéines (pour un adulte en bonne santé). La moitié de ces protéines devrait être d’origine végétale et la moitié d’origine animale (environ 25-30 g/j de protéines).

Cependant, certaines personnes ont besoin d'en consommer davantage. Il s'agit des personnes âgées qui ont des besoins en protéines rapidement assimilables plus élevés pour limiter la fonte musculaire et maintenir leur capital osseux.

Par ailleurs, les personnes âgées, les enfants, les femmes en âge de procréer... ont des besoins plus importants en micronutriments,  dont plusieurs sont apportés par les produits animaux.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci à Caroline Melkonian, diététicienne-nutritionniste.

La rédaction vous recommande sur Amazon :