Alimentation vegan : attention à la carence en vitamine B12

La carence en vitamine B12 est rarissime chez les personnes consommant régulièrement des aliments d'origine animale (ex. : viande, œuf, laitage). En revanche, beaucoup de vegans manquent de vitamine B12 : il est conseillé de corriger cette carence au plus vite, par exemple grâce à des compléments alimentaires. 
Istock

Régime vegan : comment expliquer la carence en vitamine B12 ?

La forme de vitamine B12 la plus facilement assimilable par l'organisme est présente dans les aliments d'origine animale. En revanche, les végétaux ne contiennent généralement pas de vitamine B12 (NB : elle est présente dans certaines algues, mais elle est soupçonnée d'être inactive pour l'homme). Même si l'organisme contient une réserve assez importante de vitamine B12, les vegans risquent donc de souffrir d'une carence au bout de quelques années s'ils ne prennent pas de précautions.

Carence en vitamine B12 : quels sont les risques ?

La vitamine B12 tient de nombreux rôles importants : elle intervient dans la maturation des globules rouges, dans la division cellulaire, dans la fonction neuronale... Une carence en vitamine B12 peut donc entraîner divers troubles, allant de l'anémie aux symptômes neurologiques (ex. : fourmillements, perte de sensibilité dans les membres).

Vegan : comment prévenir ou corriger la carence en vitamine B12 ?

Pour faire le plein de vitamine B12 tout en étant vegan, vous pouvez :

- consommer des aliments enrichis artificiellement en vitamine B12 ;

- prendre des compléments alimentaires. Vous trouverez de la vitamine B12 en comprimés ou en gélules par exemple.

Les apports journaliers recommandés (AJR) sont de 2,4 µg pour la vitamine B12, mais ils peuvent être plus importants dans certains cas (ex. : grossesse).

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :