Clusters dans les abattoirs : peut-on manger de la viande sans attraper le Covid-19 ?

Depuis maintenant plusieurs jours, les "clusters" dans les abattoirs se sont multipliés partout en France et dans le monde. Une question mérite alors d'être posée : risque-t-on d'attraper le Covid-19 en consommant de la viande ? Faisons le point.

Des clusters dans plusieurs abattoirs en France 

Tout a commencé dans les Côtes-d'Armor, où 6 employés travaillant dans un abattoir ont été testés positifs au Covid-19 la semaine dernière. 

Après une campagne de dépistage massif des salariés, l'Agence régionale de santé (ARS) Bretagne a annoncé ce dimanche que le nombre de personnes infectées dans ce cluster passait à 69.

"Les résultats des tests font apparaître ce jour 63 cas positifs covid-19 supplémentaires". "Ces personnes sont isolées à leur domicile et leur suivi sera assuré par l’ARS Bretagne", peut-on lire dans le communiqué.  

Puis, c'est à Fleury-les-Aubrais, dans le Loiret, où 34 employés ont également été testés positifs ce mardi.

"Compte tenu de l'importance de la circulation du virus" dans l'abattoir, l'ARS de Centre-Val de Loire a décidé de "procéder au dépistage de l'ensemble des salariés de l'entreprise au-delà de la seule unité de découpe qui était l'objet des investigations premières", a déclaré ce dimanche Laurent Habert, directeur général de l'ARS Centre-Val de Loire. Aucun cas grave n'a cependant été signalé.

À l'étranger, même son de cloche : plusieurs abattoirs voient leur nombre d'employés "positifs" exploser. C'est notamment le cas au Canada, en Europe et en Allemagne. 

Le sujet inquiète fortement les autorités, à tel point qu'une vaste enquête américaine a analysé les cas de Covid-19 au sein des abattoirs. Et les résultats s'avèrent peu rassurants : près de 4% des salariés de ce secteur ont été contaminés.

Covid-19 : les abattoirs sont-ils à risque ? 

C'est, encore une fois, une question qui mérite d'être posée. Pourquoi les salariés des abattoirs sont-ils plus touchés que d'autres secteurs ? Est-ce lié aux conditions sanitaires ? Où bien directement à la viande

Ce qu'on peut pour le moment déduire : c'est que ce type d'activité est propice à la propagation du virus et que - détail non négligeable - les employés des abattoirs n'ont jamais cessé de travailler pendant le confinement

Par ailleurs, "d'après la DRH (de l'abattoir Tradival situé dans le Loiret, ndlr) il y avait bien les masques, les gels, les prises de température à l'entrée de l'abattoir et il semble que le protocole ait été respecté", a expliqué à BFMTV Pierre Pouessel, préfet du Loiret et de la région Centre-Val de Loire.

Les travailleurs semblent donc, a priori, bien équipés. Mais d'autres éléments rentrent en jeu.

D'après le Dr Yvon Le Flohic, médecin généraliste interrogé par les équipes de TF1, plusieurs hypothèses peuvent être avancées "l'utilisation de karchers, l'utilisation de scies qui provoquent des aérosols, les difficultés à maintenir la distanciation sociale (...) ou encore des problèmes par rapport aux vestiaires où les personnes sont à proximité sans porter de masques", sont autant de possibilités.

Enfin, la piste des conditions socio-économiques n'est pas écartée : bon nombre de travailleurs de ces usines, aux revenus modestes, continuaient de venir au travail, même malades.  

Les animaux n'ont pas l'air d'attraper le Covid-19

1/5
Clusters dans les abattoirs : peut-on manger de la viande sans attraper le Covid-19 ?

La consommation de viande animale semble sans danger pour l'homme. 

En effet, comme le signale l'ANSES dans un article publié le 20 avril dernier, les animaux ne sont pas "réceptifs" au coronavirus.

Pour arriver à cette conclusion, plusieurs études ont été effectuées sur différentes espèces : porcs, canards, poulets, à qui le coronavirus a été inoculé de manière expérimentale. 

L’Anses considère ainsi "qu’il n'existe actuellement aucune preuve que les animaux domestiques (animaux d’élevage et de compagnie) jouent un rôle épidémiologique dans la diffusion du SARS-CoV-2. De plus, aucun cas de contamination de l’Homme par un animal de compagnie n’a été à ce jour rapporté".

La viande peut être contaminée, mais peu de temps

2/5
Clusters dans les abattoirs : peut-on manger de la viande sans attraper le Covid-19 ?

Si la contamination animale est bel et bien exclue, il n'est pas impossible qu'un aliment ait été manipulé par une personne atteinte, qu'elle soit symptomatique ou non. 

Bonne nouvelle cependant : le Covid-19 a une durée de vie limitée dans le temps sur les surfaces. Il est donc peu probable que vous attrapiez le coronavirus par un morceau de steak, alors que l'animal a été tué plusieurs jours auparavant.

Mais dans le doute, certaines mesures de précaution, expliquées dans la slide suivante, doivent être appliquées.

Cuisez votre viande à 63°c pendant plusieurs minutes

3/5
Clusters dans les abattoirs : peut-on manger de la viande sans attraper le Covid-19 ?

Il est peu probable de contracter le virus en consommant des aliments, estime l’Anses. Mais, "la possibilité d’infection des voies respiratoires lors de la mastication ne peut être totalement exclue".

Aussi, l'agence conseille de bien cuire sa viande, à 63° pendant quatre minutes. Ce geste permet de diviser par 10 000 le risque de contamination.

Oubliez la viande crue !

4/5
Clusters dans les abattoirs : peut-on manger de la viande sans attraper le Covid-19 ?

Seule la cuisson de la viande inactive le virus. Aussi, ne prenez pas de risques en vous laissant tenter par un carpaccio de bœuf ou un tartare.

La consommation de viande crue est également interdite pour les plus jeunes enfants. Outre le COVID-19, en consommant cet aliment, il est, en effet, possible d'ingérer des bactéries, pouvant mener à de graves intoxications. 

Prenez garde aux emballages alimentaires, potentiellement contaminés

5/5
Clusters dans les abattoirs : peut-on manger de la viande sans attraper le Covid-19 ?

Malgré leur aspect souvent impeccable, les emballages qui protègent la viande sont souvent passés par des entrepôts avant d’arriver dans votre réfrigérateur. Ils ont été transportés par avions ou camions… Bref, ils ont traîné ! Ils sont donc couverts de germes et de virus. Dès que vous faites des courses, ôtez donc les emballages et lavez-vous ensuite consciencieusement les mains.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Cluster dans un abattoir des Côtes-d'Armor : 63 nouveaux cas identifiés, LCI, 17 mai 2020.

Coronavirus: est-il possible d'être contaminé en consommant de la viande ?, BFMTV, 18 mai 2020.

"Cluster" dans un abattoir près d'Orléans : tous les salariés seront dépistés, BFMTV, 17 mai 2020.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.