Les glaces et sorbets qui contiennent le plus d’additifs

Qui dit été, dit aussi le retour des crèmes glacées. Mais attention, leur composition laisse parfois à désirer… Surtout parmi vos produits préférés ! Le magazine 60 millions de consommateurs dévoile aujourd’hui son banc d’essai des sorbets et crèmes glacées. L’occasion de faire le point sur ces aliments gourmands, mais pas toujours très sains.
Sommaire

© Istock

Parmi les petits plaisirs de l’été, les crèmes glacées et sorbets arrivent en top position. En dessert après un repas léger, pour le goûter au bord de la piscine ou dans la rue entre deux visites de musée, on les apprécie autant pour leur aspect gourmand que rafraîchissant.

Mais attention, ces aliments sont très caloriques - y compris les sorbets, dont la faible teneur en gras est souvent compensée par un excès de sucre. Sans compter les multiples additifs dont usent et abusent certaines marques, pour améliorer le goût, la texture et la couleur de leurs glaces. On peut, bien sûr, se faire plaisir de temps en temps, mais il vaut mieux éviter d’en consommer tous les jours.

Dans son dernier numéro, en kiosques ce jeudi 25 juin, 60 millions de consommateurs publie un banc d’essai sur les crèmes glacées et sorbets préférés des Français. Et les produits les plus appréciés par les consommateurs ne sont pas forcément les moins nocifs en termes de composition ! Nous vous dévoilons les pires produits dans les pages suivantes.

Glace, sorbet, crème glacée : quelle différence ?

Vous vous demandez ce qui distingue une simple glace d’un sorbet, d’une crème glacée ou encore d’une glace à l’eau ? Tout est une question de composition.

Les crèmes glacées, particulièrement onctueuses, contiennent un minimum de 5 % de matière grasse laitière. Obtenues par congélation d’un mélange de lait, de crème et de sucre, ainsi que d’autres ingrédients pour parfumer (vanille, chocolat, fruits…) elles sont relativement caloriques.

De leur côté les glaces sont constituées “d'un mélange pasteurisé de lait et/ou d'ingrédients à base d'œufs et/ou d'ingrédients d'origine végétale et/ou de gélatine et de sucre, aromatisée aux fruits”, indique le site de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Sorbets : de l'eau, du sucre et des fruits

On peut aussi trouver des glaces à l’eau, à ne pas confondre avec les sorbets. Contrairement aux glaces et crèmes glacées, ces derniers ne sont normalement constitués que de fruits, de sucre et d’eau. Certes, moins caloriques, ils restent malgré tout très sucrés.

De même, les glaces aux fruits ne sont pas nécessairement des sorbets, car elles sont réalisées avec des matières grasses laitières. À la fraise, à la framboise, à l’abricot... elles doivent contenir au moins 15 % de fruits, selon la réglementation.

De leur côté, les sorbets aux fruits doivent contenir une proportion minimale de 25 % de fruits, indique la DGCCRF. Sauf dans le cas des fruits acides, ou à la saveur très prononcée, pour lesquels ce pourcentage peut descendre à 15 %. Les sorbets aux fruits à coque doivent en contenir au moins 5 %. Notez qu’il existe aussi des sorbets aux légumes, aux épices, aux plantes aromatiques ou encore à l’alcool.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

60 millions de consommateurs, N° 560, Juillet-Août 2020, 4,80 €. 

Glaces, sorbets et crèmes glacées : comment les conserver ?, DGCCRF, 25 juin 2020. 

Glaces : Les bons choix pour ne pas prendre de poids cet été, L'expert vélo, 2 août 2018. 

La rédaction vous recommande sur Amazon :