Sommaire

Elle protège contre le cancer

Comme beaucoup de fruits, la banane contient des antioxydants, qui protègent nos cellules contre les radicaux libres. Or, ces derniers sont responsables du vieillissement, mais aussi de l'apparition de maladies neurodégénératives ou de certains cancers. L'indice de capacité antioxydante totale (TAC) de la banane est de 1037 micro moles.

Isabelle Brette précise dans son livre que la banane contient de la vitamine C et de la dopamine qui, combinées ensemble, "doperaient la capacité antioxydante du fruit". Elle revient également sur plusieurs études, qui ont montré un lien entre la consommation de banane et la diminution du risque de plusieurs cancers.

Plus la banane est mûre, mieux elle protège

Ainsi, sur 61 000 femmes suisses âgées de 40 à 76 ans, les plus grosses consommatrices de bananes présentaient un risque plus faible de cancer du rein. D'autres travaux, menés en Uruguay, ont "fait la relation entre la
consommation de bananes et la diminution du risque de cancer colorectal".

En outre, il semble que plus la banane est mûre et recouverte de taches noires, plus son potentiel anti-cancer augmente. "Quand elle est très mûre, la banane produit une substance, appelée TNF-alfa (facteur de nécrose tumorale) qui joue un rôle essentiel face au cancer, grâce à sa capacité à lutter contre les cellules anormales, selon des recherches menées par des chercheurs japonais", détaille l'auteure.

Sources

Merci au Dr Franck Senninger, médecin nutritionniste. 

Découvrez les vertus de la banane, Isabelle Brette, éditions Alpen. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.