5 recettes anti-inflammatoires pour être en forme cet hiver

Dans son ouvrage "L’alimentation anti-inflammatoire", (éd. Alpen), Philippe Chavanne nous livre des principes simples pour réguler cette inflammation et rester en forme cet hiver. Découvrez ici cinq de ses recettes.
Sommaire

L'inflammation est une réponse du corps aux lésions et aux infections. Il arrive qu'elle devienne "chronique" et entraîne diverses maladies plus ou moins graves. Pour ne pas arriver à ce stade, misez sur nos 5 recettes savoureuses tirées du livre des Éditions Alpen "L’alimentation anti-inflammatoire".

De plus en plus de personnes sont touchées par les maladies inflammatoires

Les problèmes d’inflammation touchent chaque année de plus en plus de Français. Malgré le recours à la pharmacopée chimique, le phénomène est loin d’être enrayé et, au contraire, s’aggrave.

À titre d’exemple, les rhumatismes inflammatoires chroniques (RIC, en abrégé) – dont essentiellement les spondylarthrites ankylosantes et la polyarthrite rhumatoïde – touchent environ un million de Français.

Les inflammations touchent pratiquement toutes les parties de l’organisme humain : depuis la bouche jusqu’aux articulations, en passant par la peau, les muscles, les yeux, les vaisseaux sanguins, les oreilles, les tendons, les voies respiratoires, les reins…

Mais il arrive que ce phénomène de "défense" de l'organisme, accompagnée d’une sensation de chaleur, d'un gonflement ou encore d'une douleur, prenne une autre forme.

L'inflammation se fait alors beaucoup plus insidieuse et même parfois indolore.

Dans ce cas, elle a tendance à s’installer de manière durable et peut être liée à de
nombreuses maladies : des cancers, des maladies cardiovasculaires, le vieillissement cutané, des maladies dégénératives (la maladie d’Alzheimer, la
maladie de Parkinson…)… et bien d’autres encore qui n’ont absolument rien d’anodin.

Quand l'inflammation devient chronique

Quand le corps est exposé durant une longue période à des facteurs toxiques ou infectieux, la "machine s’emballe". L’état inflammatoire perdure.... et devient alors "chronique".

Cet état peut être favorisé par divers facteurs liés au mode de vie : une alimentation de mauvaise qualité, mal adaptée et mal équilibrée, une trop grande sédentarité, la pollution (urbaine, agricole, industrielle,
nucléaire…).

À la longue, l’inflammation chronique est susceptible d’avoir des répercussions plus ou moins sérieuses sur la santé.

En outre, elle participe au développemen t de maladies cardiovasculaires, de troubles comportementaux, de troubles de l’humeur, de certains cancers, de maladies dégénératives (comme Parkinson et Alzheimer), de maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaques…)...

Mais, bonne nouvelle, il est possible de contrer cette inflammation en commençant par se nourrir sainement, avec des produits de qualité et intéressants d'un point de vue nutritionnel (ail, avocat, safran, anchois, épinard, riz, piment...).

Découvrez sans plus attendre nos 5 recettes mettant à l'honneur ces aliments santé.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Retrouvez le livre "L’alimentation anti-inflammatoire", écrit par Philippe Chavanne sur le site des Éditions Alpen (14,16 euros).

L'ouvrage est également disponible chez Fnac, Amazon, Cultura, à l'espace culturel de Leclerc et dans les librairies.