Inflammation : une cause possible de fièvre

Une inflammation peut être la cause de la fièvre, et avoir différentes origines. Le médecin doit confirmer son diagnostic pour prescrire un traitement adapté.

Publicité

© Istock

Qu’est-ce qu’une inflammation ?

Lorsque certains tissus sont endommagés, l’organisme enclenche un processus de défense afin de limiter les dommages. Cette réaction indispensable s’appelle l’inflammation. Il existe de nombreuses causes à une inflammation, comme l’ecchymose, une déchirure musculaire, la pénétration d’une écharde dans un doigt, une fracture ou encore une maladie auto-immune. Les origines d’une inflammation sont de tous ordres.

Publicité
Publicité

Manifestations et traitement de l’inflammation

L’inflammation est la cause de la fièvre qui peut être plus ou moins élevée. Elle a pour principaux symptômes une douleur localisée, une rougeur, un gonflement avec sensation de chaleur, parfois un état de fatigue et, dans certains cas, un malaise. En cas d’inflammation qui perdure plus de trois jours, mieux vaut consulter un médecin. Il est important d’en déterminer la cause afin qu’un traitement adapté puisse être prescrit, comme des anti-inflammatoires. Lorsque l’inflammation est due à la présence d’une maladie auto-immune telle qu'une polyarthrite rhumatoïde, on parle de chronicité de l’inflammation ou d’inflammation chronique. Elle ne disparaît pas spontanément et, en l’absence d’une prise en charge, les symptômes qui y sont liés réapparaissent de façon périodique.

Le syndrome inflammatoire d’origine indéterminée

On parle de syndrome inflammatoire d’origine indéterminée lorsque le patient présente une fièvre sans raison apparente. Les causes peuvent être :
- cardiovasculaires ;
- infectieuses ;
- auto-immunes ;
- oncologiques.

Des analyses s’imposent pour diagnostiquer précisément l’origine du symptôme de la fièvre.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X