Hypertension : 6 fruits qui aident a reduire la tension

Considérée comme la maladie chronique la plus fréquente en France, l'hypertension artérielle (HTA) touche plus de dix millions de personnes. Souvent prise à la légère, elle est pourtant l’une des principales causes de complications cardiovasculaires, cérébrovasculaires ou neurodégénératives (infarctus de myocarde, AVC, maladie d'Alzheimer).

On parle d’hypertension artérielle (HTA) en cas de pression anormalement élevée du sang dans les vaisseaux sanguins. "La pression artérielle est la résultante physique de l'éjection du sang par le cœur dans les vaisseaux sanguins. Elle s'exerce sur les parois vasculaires", décrit l'Inserm. Elle doit être mesurée à plusieurs reprises lors de trois consultations successives sur une période de 3 à 6 mois. La tension est considérée comme élevée lorsqu’elle est supérieure à 140/90 mmHg (soit 14/9). 

Hypertension : comment la repérer ? 

Chaque année dans le monde, dix millions de décès sont attribuables à l’hypertension artérielle. La maladie est même appelée tueuse silencieuse, car généralement, elle est asymptomatique. Toutefois, plusieurs signes chez certains patients peuvent alerter. Les plus courants sont les maux de tête, les troubles visuels, l'essoufflement après l’effort, les saignements de nez, les vertiges ou les suées… 

L’âge, le surpoids, le stress, le tabac, la sédentarité, les antécédents familiaux ou une maladie des reins sont des facteurs qui peuvent favoriser l’hypertension artérielle. La prise de médicaments (corticoïdes, les anti-dépresseurs, les anti-inflammatoires non-stéroïdiens, vasoconstricteurs nasaux d'utilisation prolongée, estrogènes ...) peut aussi jouer un rôle dans l’apparition de la maladie. 

HTA : une bonne hygiène de vie est décisive

Pour éviter l'hypertension ou la limiter, il est conseillé de faire une activité physique, de limiter la consommation d’alcool (moins de 3 verres par jour pour les hommes et moins de 2 pour les femmes) ou de stopper le tabac. L'alimentation joue également un rôle non négligeable dans la montée de la tension artérielle, et notamment la consommation de sel. "L’excès de sel rigidifie les artères et favorise ainsi l’hypertension artérielle, l’un des principaux facteurs de risque d’infarctus du myocarde et d’Accident Vasculaire Cérébral (AVC)", nous confirme Raphaël Gruman. 

Les matières grasses, les aliments transformés et certaines boissons doivent aussi être modérés. Par contre, il est fortement recommandé d'adopter une alimentation équilibrée riche en légumes et en fruits. "Il n’y a pas de fruits à éviter en cas d’hypertension. Ils sont tous bénéfiques, car ils sont riches en fibres, en antioxydants, et en potassium. Le potassium agit notamment pour limiter l’action du sodium (ce minéral qui est incriminé dans l’hypertension artérielle).”Certains sont encore plus riches en potassium. Pour Medisite, le nutritionniste Raphaël Gruman a dressé une liste.

La châtaigne

1/7
Hypertension : 6 fruits qui aident à réduire la tension  

La datte

2/7
Hypertension : 6 fruits qui aident à réduire la tension  

L’avocat

3/7
Hypertension : 6 fruits qui aident à réduire la tension  

La banane plantain

4/7
Hypertension : 6 fruits qui aident à réduire la tension  

Le fruit de la passion

5/7
Hypertension : 6 fruits qui aident à réduire la tension  

La banane

6/7
Hypertension : 6 fruits qui aident à réduire la tension  

Hypertension : 5 aliments à éviter

7/7
 

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.