Sommaire

Considérée comme la maladie chronique la plus fréquente en France, l'hypertension artérielle (HTA) touche plus de dix millions de personnes. Elle est l’une des principales causes de complications cardiovasculaires, cérébrovasculaires ou neurodégénératives (infarctus de myocarde, AVC, maladie d'Alzheimer).

On parle d’hypertension artérielle (HTA) en cas de pression anormalement élevée du sang dans les vaisseaux sanguins. "La pression artérielle est la résultante physique de l'éjection du sang par le cœur dans les vaisseaux sanguins. Elle s'exerce sur les parois vasculaires", décrit l'Inserm.

La tension est considérée comme élevée lorsqu’elle est supérieure à 140/90 mmHg (soit 14/9). Elle doit être mesurée à plusieurs reprises lors de 3 consultations successives sur une période de 3 à 6 mois. En France, un adulte sur 3 en souffre, dont la moitié sans le savoir. Outre la prescription de médicaments antihypertenseurs, plusieurs mesures d’hygiènes de vie permettent de réduire la tension artérielle et les risques de présenter des complications liées à cette pathologie (AVC, rétinopathie, infarctus, angine de poitrine...).

Tension : évitez les légumes marinés

Pour prévenir ou faire redescendre l’hypertension, il est conseillé de pratiquer une activité physique, de limiter la consommation d’alcool (moins de 3 verres par jour pour les hommes et moins de 2 pour les femmes) ou de stopper le tabac. L'alimentation joue également un rôle non négligeable dans la montée de la tension artérielle, et notamment la consommation de sel.

"L’excès de sel rigidifie les artères et favorise ainsi l’hypertension artérielle, l’un des principaux facteurs de risque d’infarctus du myocarde et d’Accident Vasculaire Cérébral (AVC)", nous confirme Raphaël Gruman, nutritionniste.

Il est fortement recommandé d'adopter une alimentation équilibrée riche en légumes et en fruits. Attention toutefois à bien choisir vos légumes. Certains, du fait de leur teneur en sel, ont été pointé du doigt par plusieurs scientifiques.

C’est le cas des légumes marinés. Ils sont généralement considérés comme sains pour leur teneur en fibres. Or, ils devraient être limités si vous souffrez d’hypertension.

"Oui, il est vrai que les légumes marinés ou également appelés pickles sont généralement conservés dans une saumure qui nécessite du sel pour la conservation. De ce fait les légumes marinés dans cette saumure se gorgent en sel. C’est pourquoi il est nécessaire de limiter la consommation de ces aliments lorsque l’on souffre d’hypertension artérielle", précise Raphaël Gruman.

Hypertension : pourquoi il faut se méfier des cornichons

Une étude de 2018 publié dans la revue Clinical Nutrition Research avait démontré qu’il valait mieux éviter les cornichons si vous souffrez d’hypertension artérielle. Les chercheurs ont associé la consommation de cornichons à une augmentation de la tension.

"Dans l'étude actuelle, la pression systolique et diastolique pourrait être associée de manière significative à la consommation de cornichons qui peut être attribuée à la teneur en sel d'un cornichon, avaient expliqué les scientifiques. Le cornichon est un aliment appétissant et salé et des études antérieures ont montré qu'une consommation élevée de sel augmente le risque d'hypertension et d'obésité".

Hypertension : attention aux olives

"Méfiez-vous également des olives qui sont préparées avec des conservations qui intègrent beaucoup de sel", nous prévient Raphaël Gruman.

Si l’on diminuait la consommation de sel à 6 g/jour, on estime qu’environ 35 000 décès par un AVC ou une maladie cardio-vasculaire seraient évités chaque année en France, indique de son côté la Fédération Française de Cardiologie.

Lorsqu’on ingère du sodium, on retient de l’eau, lorsqu’on élimine du sodium, on perd de l’eau. Ainsi, une augmentation de consommation de sel provoque un accroissement du volume sanguin circulant dans les artères et donc une augmentation de la pression sanguine. Cela favorise ainsi l’hypertension et la formation de caillots sanguins susceptibles de boucher vos artères et de provoquer à terme, un infarctus.

Évitez les légumes en conserve si vous faites de l’hypertension

"Il est préférable lorsque l’on souffre d’hypertension artérielle d’éviter les légumes en conserve qui peuvent contenir de grandes quantités de sel", ajoute Raphaël Gruman.

Ces derniers sont salés au cours de leur fabrication par les industriels afin d’améliorer leur conservation et leur saveur.

Le fait de rincer les légumes n’élimine pas tout le sel. Ce dernier migre en partie dans les aliments. Les légumes en conserve sont donc plus salés que les légumes surgelés.

Hypertension : certains légumes sont naturellement salés

Il est recommandé de consommer des légumes frais si vous souffrez d’hypertension. Or, il existe toutefois des légumes naturellement salés. Ces derniers devront être limités selon notre expert. "C’est le cas des produits venant de la mer comme la salicorne qui est une algue marine", indique Raphaël Gruman.

Habituellement, elle se déguste crue en salade, nature, en vinaigrette, en soupe ou en poêlée en accompagnement d'une viande rouge.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.