Ecouter l'article :

C'est un cas qui inquiète les chercheurs. Un nouveau variant a été détecté chez un bébé infecté par le coronavirus en septembre dernier. Le cas de ce nourrisson a été révélé par le Washington Post, et relayé par Futura Santé, qui assure que le bébé présentait une charge virale 51 418 fois supérieure à la moyenne des enfants de son âge. Le nourrisson a été conduit en septembre dernier au Children's National Hospital de Washington.

Les médecins ont alors séquencé le génome du virus et constaté que le bébé était porteur d'une mutation qu'ils n'avaient encore jamais vue, appelée N679S.

Un variant qui peut "se répliquer de manière incontrôlable"

Le lien entre charge virale exceptionnelle et nouveau variant a été évoqué. "Cela pourrait être une coïncidence totale, mais l'association est assez forte. Quand vous voyez un patient qui a exponentiellement plus de virus et qu'il s'agit d'une variante complètement différente, c'est que vous avez probablement un lien", explique dans le Washington Post Roberta DeBiasi, chef des maladies infectieuses du Children's National Hospital de Washington. Une découverte importante qui peut aussi être expliquée par le fait que l'enfant a un système immunitaire immature, le virus pouvant ainsi "se répliquer de manière incontrôlable", comme le souligne le virologue Jeremy Luban.

La mutation du virus qui touche ce bébé affecte la protéine de pointe, qui modifie la capacité du virus à infecter la cellule. Il est donc "probable qu'elle ait quelque chose à voir avec la charge virale" selon William Hanage, épidémiologiste à la Harvard School of Public Health. Ce cas est inquiétant dans la mesure où les bébés présentent sont généralement très rarement touchés par le coronavirus.

En effet, selon une étude britannique publiée dans The Lancet le 9 novembre dernier, et repérée par Futura Sciences, seuls 0,06% des nouveau-nés de moins d'un mois sont touchés par la maladie. Malgré la sévérité de ses symptômes, le nourrisson admis en septembre est sorti de l'hôpital de Washington complètement guéri. Comme le rapporte Midi Libre, il a été révélé par la suite que le nouveau variant qui l'avait touché avait affecté huit autres personnes aux États-Unis, six en Virginie et dans le Maryland et deux autres dans le Delaware.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.