Sommaire

L'émergence de variants du virus va-t-elle promouvoir l'utilisation des masques FFP2 ? Face aux variants du coronavirus supposés plus contagieux, en Allemagne, la Bavière a déjà décidé de rendre obligatoire le port de ce masque dans les transports en commun ainsi que les magasins. Une mesure que le gouvernement envisage d'étendre sur l'ensemble du territoire allemand afin de développer le port des masques FFP2. Une étude publiée le 22 décembre dernier par l'American Institute of Physics assurait déjà que seul le masque N95, l'équivalent américain du FFP2, arrêtait 100% des gouttelettes.

Alors que certains demandent une mesure analogue en France, le ministre de la Santé a tenté de rassurer sur le pouvoir de protection des masques. Interrogé ce mardi 19 janvier au micro de France Inter, Oliver Véran a assuré que "restent valides tous les masques dont le pouvoir filtrant est supérieur à 90%", ajoutant que "c’est le cas de la quasi-totalité des masques industriels grand public". Il a toutefois précisé que "le masque artisanal fabriqué chez soi, en respectant les normes Afnor, n’offre pas nécessairement toutes les garanties nécessaires pour la Haute Autorité de Santé".

Porter un masque en tissu de catégorie 1

Le masque en tissu risque donc d'être abandonné pour son manque de filtration. Selon l'étude publiée le 22 décembre par l'American Institute of Physics, le masque en tissu ordinaire laissait passer environ 3,6% des gouttelettes. Face à la circulation en France du variant britannique, plus contagieux, le Haut conseil de la santé publique (HCSP) a recommandé d'éviter certains masques en tissu moins filtrants.

À l'occasion de la pénétration en Europe de certains nouveaux variants (...) plus transmissibles, alors que les modes de transmission n'ont pas changé, se pose la question de la catégorie des masques que l'on peut proposer dans la population générale", a en effet déclaré sur BFM Didier Lepelletier, coprésident du groupe de travail Covid-19 du HCSP. Le médecin incite "en cette période" à "porter un masque en tissu réutilisable de catégorie 1, plutôt que des masques de catégorie 2 qui filtrent un petit peu moins bien, voire des masques fabriqués de manière artisanale où là il n'y a aucun contrôle sur leur performance qui est réalisé".

Vers une généralisation du masque FFP2 ?

Vers une généralisation du masque FFP2 ?© Adobe Stock

D'un point de vue purement scientifique, le masque FFP2 est plus efficace que le masque chirugical ou celui en tissu. "Avec un masque FFP2, on s'approche du risque zéro", assure ainsi Bernard Rentier, virologue et ancien recteur de l'ULiège, au journal belge L'Écho. Réservé aux soignants, le ministre de la Santé ne plaide pourtant pas pour sa généralisation. "Si deux personnes portent un masque filtrant à 90%, l’efficacité est la même que si une personne porte un masque FFP2 et l’autre un masque classique", assure-t-il. Un point de vue partagé par Fabien Squizani, membre du Haut Conseil de la santé publique. Il assure au JDD que r emplacer les masques chirurgicaux par les FFP2 serait une mesure "excessive". "Ils sont conçus pour des soins, il ne faut pas les porter en permanence, même si on peut imaginer en prescrire à des personnes vulnérables", estime-t-il.

Portés trop longtemps, ils peuvent même entraîner des difficultés à respirer, en raison de leur capacité ultra-filtrante. "Il est inconfortable, il cause une sensation d’étouffement. Il faut le changer régulièrement à cause de l’accumulation d’humidité. Plus le masque est filtrant, plus il est inconfortable", explique ainsi le virologue Bernard Rentier dans le quotidien belge L’Echo. "Le port du masque chirurgical a mis un peu de temps avant d’être majoritairement accepté. Avec ses caractéristiques particulières, les Français auraient peut-être encore plus de mal à adopter le FFP2", confirme le Dr Jérôme Marty, interrogé par Yahoo actualités. Son prix de 1 euro poièce pourrait aussi refroidir certains français.

Un double masque, une alternative ?

Un double masque, une alternative ?© Istock

Alors masque en tissu, chirurgical ou FFP2 ? Il pourrait y avoir une dernière alternative : un double masque. Comme le rapporte LCI, plusieurs scientifiques prônent l'usage d'un double masque. Une étude de la Virginia Polytechnic Institute and State University (aux États-Unis) publiée fin novembre 2020 dernier a en effet montré que porter deux masques l'un sur l'autre était presque aussi efficace que de porter un masque FFP2.

Une autre étude publiée dans la revue Cell en décembre dernier assure également que le port d'un masque chirurgical couplé à celui d'un masque en tissu permet de filtrer jusqu’à 90% des particules. Une technique utilisée notamment par Joe Biden aux États-Unis selon LCI.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Variants du coronavirus : "Le masque artisanal n’offre pas nécessairement les garanties nécessaires", souligne Olivier Véran, souligne Olivier Véran, LCI, 19 janvier 2021. 

Nouveaux variants : "Le masque fabriqué chez soi n'offre pas toutes les garanties", dit Olivier Véran, France Inter, 19 janvier 2021. 

Nouveaux variants : "Le masque fabriqué chez soi n'offre pas toutes les garanties", dit Olivier Véran, JDD, 17 janvier 2021.

Doit-on imposer le masque FFP2 dans les transports en commun et les commerces ?, L'Echo. 

Covid-19 : faut-il rendre obligatoire le port du masque FFP2 dans les lieux à risque ?, Yahoo Actualités, 13 janvier 2021. 

Masks not enough to stop COVID-19's spread without distancing, American Institute of Physics, 22 décembre 2020. 

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.