Mal de dos : les etirements a faire a partir de 40 ans

Avec le temps, la hausse des efforts physiques, les contrariétés ou encore les positions assises prolongées, notre dos n’est pas épargné. Qu’elle soit située en bas du dos (lombalgie), dans le milieu du dos (dorsalgie) ou dans le cou (cervicalgie), le mécanisme de la douleur reste le même. Des pistes permettent de les comprendre et les soulager.

Mais comment surgit le mal de dos ?

Au quotidien, la colonne vertébrale est très sollicitée. Dans la majorité des cas, le mal de dos a une origine mécanique qui se manifeste par une douleur plus ou moins intense. Plusieurs facteurs permettent d’expliquer les causes. Il peut s’agir :

  • de contractures musculaires ;
  • de stress : le corps va en effet réagir en crispant les muscles ;
  • de mauvaises postures répétées qui vont engendrer des douleurs. La colonne vertébrale est mal positionnée, à cause d’une pression pratiquée de façon non équitable ;
  • de perturbations au niveau de l’articulation entre deux vertèbres ;
  • de gestes répétés qui peuvent être brutaux lors d’une activité sportive ;
  • de sédentarité : l’absence d’activité physique qui se manifeste par un manque de tonicité des muscles lombaires, de tonicité de la ceinture abdominale, de souplesse des ischio-jambiers, va affaiblir les muscles du dos et donc augmenter le risque de lombalgie ;
  • d’arthrose : usure progressive du cartilage articulaire des vertèbres, elle va provoquer des raideurs et des douleurs qui progressivement deviennent chroniques. Ce trouble apparait généralement après 40 ans ;
  • des faux mouvements ;
  • de surpoids : il va favoriser une hyperpression articulaire et l’apparition de douleurs lombaires.

Plus rarement, le mal de dos peut aussi être d'origine inflammatoire. C’est-à-dire qu'il est lié le plus souvent à des maladies auto-immunes, comme les spondylarthrites. On pense souvent que les douleurs dorsales vont passer aussi vite qu'elles sont apparues, malheureusement elles peuvent prendre le dessus et affecter le quotidien.

Il est important d’insérer ou d’effectuer correctement les étirements dans ses activités. Les étirements permettent de préparer ses muscles à l’effort et de conserver l’amplitude propre à chaque individu en diminuant le risque de blessures grâce à l’amélioration de l’élasticité des muscles. Quoi qu’il en soit, ces gestes apportent un plus à une activité physique, mais surtout une aisance dans la vie courante.

La fragilité du dos demande une attention toute particulière. Pratiquez un sport régulièrement, en intérieur ou en extérieur, est incontestablement conseillé pour votre santé. Un dos musclé permettra de prévenir et atténuer les tensions au niveau des os et des articulations de la colonne.

Retrouvez dans notre diaporama 7 étirements au quotidien qui vous permettront de soulager vos souffrances dorsales.

Mais attention avec les problèmes de dos ! Il faut consulter un médecin rapidement si les douleurs s'accompagnent d'une perte de poids importante en peu de temps et sans un régime, de perte d'appétit, de fatigue, de nausées et/ou vomissements répétitifs, de réveils/douleurs nocturnes et enfin si la douleur est persévérante et ne lâche pas avec les antidouleurs.

Ne vous sentez plus mal à l'aise lorsque vous portez un masque ! Découvrez le support de masque qui vous simplifie votre quotidien !

Sources

Merci à Nicolas Bertrand, co-auteur du livre "Encyclopédie du massage" aux éditions Flammarion

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Mal de dos