Covid-19 : faut-il craindre un retour de l'épidémie en Chine ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteDepuis quelques semaines, le nombre de nouveaux cas de Covid-19 a sensiblement baissé en Chine, tandis que l’épicentre de l’épidémie a élu domicile en Europe. Mais la fermeture subite des salles de cinéma, qui avaient récemment rouvert leurs portes, fait craindre un retour de l’épidémie. Qu’en est-il ?
Sommaire

© Istock

Face à une diminution considérable du nombre de nouveaux cas de Covid-19, la Chine portait depuis une dizaine de jours l’espoir d’un retour à la normale. Lors d’une visite à Wuhan le 9 mars, le président de la république populaire de Chine, Xi Jinping, avait même affirmé que “la propagation de l'épidémie [était] pratiquement jugulée”.

Pourtant, les quelque centaines de salles de cinéma qui avaient récemment rouvert leurs portes viennent de les refermer… Faut-il y voir un signe de recrudescence de l’épidémie dans le pays ?

Une forte baisse des cas de Covid-19 en Chine

Le 19 mars dernier a constitué une date clé dans la gestion de la crise sanitaire en Chine, puisque aucun nouveau cas n’a été enregistré à Wuhan, berceau de l’épidémie. Une première depuis le mois de janvier. Portés par une vague d’espoir, les habitants se sont tous mis à leurs fenêtre pour entonner l’hymne national.

Ce même jour, seulement 40 nouveaux cas étaient recensés à l’échelle nationale… Un chiffre qui a continué à décroître dans les jours suivants. En parallèle, le scénario inverse s’est déroulé en Europe, devenue le nouvel épicentre de l’épidémie.

Peu a peu, la vie a commencé à reprendre dans le pays, et notamment dans la province du Hubei, la plus sévèrement touchée par le Covid-19. Le 11 mars, plusieurs hôpitaux temporaires, installés dans de bâtiments publics de Wuhan, ont été fermés. Des entreprises ont également été autorisées à reprendre leur activité, après une inspection préalable par les autorités locales, pour vérifier que des mesures de protection suffisantes ont été prises (désinfection à l’entrée, distribution de masques, thermomètres à disposition…).

Des centaines de cinémas ont rouvert… avant d’être à nouveau fermés

Plus encore, une première salle de cinéma a rouvert ses portes le 16 mars, sans toutefois accueillir de spectateur ce jour-là. Dans les deux semaines qui ont suivi, entre 600 et 700 cinémas ont suivi le même exemple, signe d’un réel optimisme quant à l’amélioration de la situation. Mais à peine quelques jours plus tard, le 27 mars, le bureau national du film chinois a annoncé la nouvelle fermeture de ces salles.

Aucune raison officielle n’a été donnée concernant cette décision, mais la population redoute une seconde vague d’infections au Covid-19.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.