Sommaire

© Istock

Face à une diminution considérable du nombre de nouveaux cas de Covid-19, la Chine portait depuis une dizaine de jours l’espoir d’un retour à la normale. Lors d’une visite à Wuhan le 9 mars, le président de la république populaire de Chine, Xi Jinping, avait même affirmé que “la propagation de l'épidémie [était] pratiquement jugulée”.

Pourtant, les quelque centaines de salles de cinéma qui avaient récemment rouvert leurs portes viennent de les refermer… Faut-il y voir un signe de recrudescence de l’épidémie dans le pays ?

Une forte baisse des cas de Covid-19 en Chine

Le 19 mars dernier a constitué une date clé dans la gestion de la crise sanitaire en Chine, puisque aucun nouveau cas n’a été enregistré à Wuhan, berceau de l’épidémie. Une première depuis le mois de janvier. Portés par une vague d’espoir, les habitants se sont tous mis à leurs fenêtre pour entonner l’hymne national.

Ce même jour, seulement 40 nouveaux cas étaient recensés à l’échelle nationale… Un chiffre qui a continué à décroître dans les jours suivants. En parallèle, le scénario inverse s’est déroulé en Europe, devenue le nouvel épicentre de l’épidémie.

Peu a peu, la vie a commencé à reprendre dans le pays, et notamment dans la province du Hubei, la plus sévèrement touchée par le Covid-19. Le 11 mars, plusieurs hôpitaux temporaires, installés dans de bâtiments publics de Wuhan, ont été fermés. Des entreprises ont également été autorisées à reprendre leur activité, après une inspection préalable par les autorités locales, pour vérifier que des mesures de protection suffisantes ont été prises (désinfection à l’entrée, distribution de masques, thermomètres à disposition…).

Des centaines de cinémas ont rouvert… avant d’être à nouveau fermés

Plus encore, une première salle de cinéma a rouvert ses portes le 16 mars, sans toutefois accueillir de spectateur ce jour-là. Dans les deux semaines qui ont suivi, entre 600 et 700 cinémas ont suivi le même exemple, signe d’un réel optimisme quant à l’amélioration de la situation. Mais à peine quelques jours plus tard, le 27 mars, le bureau national du film chinois a annoncé la nouvelle fermeture de ces salles.

Aucune raison officielle n’a été donnée concernant cette décision, mais la population redoute une seconde vague d’infections au Covid-19.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

Merci au Dr Jacques Fiorentino, médecin consultant et auteur de Père, Passe et Manque (éditions Assyelle). 

Conférence de presse virtuelle sur COVID-19 dans la Région, OMS, 31 mars 2020. 

Coronavirus : trois fois plus de cas importés en Chine qu’indigènes, Le Parisien, 16 mars 2020. 

À peine rouverts, les cinémas chinois referment leurs portes, Konbini, 30 mars 2020. 

Coronavirus. La Chine dévoile pour la première fois le nombre de ses cas asymptomatiques, Ouest France, 1er avril 2020. 

À Wuhan, la ruée vers les urnes funéraires y reflète-t-elle le nombre réel de morts du coronavirus ?, HuffPost, 31 mars 2020. 

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.