Sommaire

La 8e vague de l’épidémie de la covid-19 touche la France. Les cas de contamination au coronavirus augmentent depuis mi-septembre. Au 28 septembre 2022, 53 410 nouveaux cas ont été enregistrés. Ce qui représente une hausse de près de 40% en 7 jours. Le taux d’incidence a pour sa part grimpé de 22% pour atteindre 358 malades infectés par le SARS-CoV-2 pour 100 000 habitants.

Pour lutter contre la covid-19, il est bien sûr conseillé de respecter les gestes barrières et d’avoir un schéma vaccinal complet. Mais comment réduire les risques de formes graves ou de covid long ? Les chercheurs de l’université de Colorado Boulder ont la réponse. Pour eux, le meilleur moyen d’éviter le COVID sévère ou long est de modifier son mode de vie afin qu’il soit plus sain.

"Beaucoup de choses que vous pouvez faire pour réduire le risque de maladie chronique s'appliquent également aux maladies infectieuses", assure Barbara Demmig-Adams, co-auteur de l'étude et professeure émérite au sein du Département d'écologie et de biologie évolutive de l’établissement américain. "Si vous faites de petits ajustements concernant l’activité physique, l'alimentation et le stress, ceux-ci peuvent agir ensemble pour aider à réduire cette inflammation incontrôlée à laquelle la covid-19 se superpose."

Conseil anti-covid : mettez du piment dans sa vie

Le microbiote - ensemble de micro-organismes, bactéries et germes qui colonisent l’organisme - est étroitement lié au système immunitaire. Les chercheurs américains rappellent dans leurs travaux publiés dans l'American Journal of Lifestyle Medicine en septembre 2022 : "lorsque nous n'avons pas une alimentation équilibrée, cela peut modifier la composition de notre microbiome. Le corps est alors susceptible de se retourner contre lui-même, car notre système immunitaire considère un trop grand nombre de certaines bactéries comme une menace".

"Si vous avez déjà un microbiote déséquilibré et que vous êtes ensuite infecté par la COVID-19, vous pouvez avoir une réponse immunitaire excessive", ajoute le Pr Barbara Demmig-Adams.

L’étude invite ainsi à repenser ses menus pour inclure des aliments riches en fibres comme les baies qui soutiennent le microbiome pulmonaire et intestinal, renforçant nos défenses contre les maladies virales. Les légumes à feuilles verts comme le chou frisé et les épinards, ainsi que les poissons en conserve (sardines, thon) riches en acides gras oméga-3 ou encore le maïs peuvent aider à rééquilibrer les réponses inflammatoires.

Par ailleurs, n’oubliez pas de donner du peps à vos plats et mets avec des épices et des aromates fraîches et séchées. Elles sont riches en antioxydants protecteurs

"Ajoutez de la cannelle à vos flocons d'avoine, du romarin à vos pommes de terre et de la muscade, des clous de girofle et du gingembre à vos plats ou boissons sur le thème de la citrouille cet automne”, conseillent les experts.

Autre avantage des épices : elles sont faciles d’utilisation même pour les "non-cuisiniers". En effet, il suffit d’ajouter quelques gouttes de piments à une pizza ou quelques feuilles de basilic à un plat de pâtes pris à emporter.

Covid sévère : faites attention à son rythme de vie

"Nous devrions être tout aussi prudents sur le surmenage de notre corps que sur le fait de ne pas le bouger suffisamment", explique Barbara Demmig-Adams dans son article scientifique.

En effet, si une activité physique régulière aide à lutter contre l'inflammation et à renforcer l'immunité, faire trop d'exercices favorise aussi mettre en difficulté l’organisme et "exacerber le risque de maladie COVID-19", selon le nouveau document.

"L'exercice ne doit pas nécessairement être ce moment fou et intense que vous redoutez. Au contraire, les études suggèrent que l’activité physique modérée et agréable semble être ce qui crée le bon équilibre entre les signaux pro et anti-inflammatoires", précise Elizabeth Enichen, auteure principale.

Pour les moins sportifs, prendre les escaliers, faire des promenades et faire des étirements et des exercices à la maison peuvent suffire pour enregistrer des bénéfices. "Et si vous voulez accélérer votre routine d'entraînement, faites-le progressivement et prévoyez beaucoup de temps de récupération", conseille-t-elle.

Covid-19 : prenez le temps de gérer le stress

Le stress psychologique chronique épuise l’organisme, perturbe le microbiote intestinal et contribue au développement d’une inflammation dans le corps. Pour les experts, il est ainsi primordial de veiller à lutter contre l’anxiété et les angoisses.

En période de stress, n’hésitez pas à prendre du temps pour vous afin de faire diminuer la pression et vous relaxer.

Par ailleurs, il a été démontré que le yoga, la thérapie, les pratiques de méditation basées sur la pleine conscience ou encore l'acupuncture réduisent l'inflammation chronique nocive et non résolutive qui contribue à la COVID-19 sévère.

D’autres travaux ont montré que seulement 5 à 10 minutes par jour de respiration profonde suffisent à réduire l’anxiété et ses effets néfastes. Par ailleurs, laisser son esprit vagabonder lors d'une promenade est aussi efficace. En prime ? Cette option offre aussi le bénéfice de lutter contre la sédentarité.

Se protéger du covid long : "pas besoin d’être parfait"

La bonne nouvelle - soulignent les auteurs - c'est que tout compte. Chaque fois que vous prenez les escaliers au lieu de l'ascenseur, que vous mangez des plats agrémentés avec des herbes et des épices, ou que vous respirez profondément pendant cinq minutes, cela peut avoir un impact sur votre santé, et éloigne les risques de développer une forme grave ou longue de la covid-19.

"Il n'a pas besoin d'être parfait", assure Elizabeth Enichen, auteure principale. "Toutes ces petites améliorations peuvent vraiment agir ensemble pour jouer un grand rôle dans le renforcement du microbiote intestinal et de notre système immunitaire.".

Pour les scientifiques, le mot d’ordre est : "faites simplement ce que vous pouvez"

Sources

https://medicalxpress.com/news/2022-09-easy-ways-severe-covid-.html

https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/15598276221123005

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.