Sommaire

Le stretching est une pratique accessible et réalisable partout, qui permet de se maintenir en forme. Le pratiquer régulièrement permet d’avoir une meilleure mobilité et de gagner en souplesse. Pour de meilleurs résultats sur le corps et l’esprit, cette discipline peut être associée avec la pratique de la méditation et du yoga.

Stretching : qu’est-ce que c’est ?

Une séance de stretching consiste à réaliser une succession d'étirements longs et doux. Ces derniers rééquilibrent la musculature, redonnent de la longueur aux muscles et de la mobilité aux articulations.

Mais plus que de simples exercices, les étirements englobent aussi tout un travail de respiration. Une respiration profonde permet de mieux se concentrer et de se détendre, en plus d’améliorer les capacités pulmonaires.

Le stretching est également connu pour évacuer le stress et permettre le relâchement du corps. Avant de commencer, il est important d’échauffer ses muscles et ses tendons ainsi que ses articulations.

Vaut-il mieux s'étirer le matin ou le soir ?

Selon Aurélie Maurice, professeure de Yoga, il est possible de faire des étirements tout au long de la journée. Il est plutôt agréable, d’après l’experte, de commencer la journée avec une petite séance d’étirements afin d'éliminer toutes les tensions résiduelles de la nuit. Elle précise qu’il est conseillé d’être à jeun.

Camille Oriot, également professeure de yoga, confirme qu'il est possible de s'étirer à tout moment de la journée. Elle ajoute que le soir, le corps est plus souple, plus chaud, ce qui rend la séance plus facile et agréable.

Pour autant, elle apprécie beaucoup de réaliser ses étirements le matin, car cela permet de réveiller le corps. Elle convient néanmoins qu'au réveil, le corps est un peu plus rouillé, parce que l'on est déshydraté de notre nuit. Il est donc plus difficile d'atteindre certains mouvements. "Boire deux grands verres d'eau permet d'apporter des fluides dans le corps et facilite les exercices".

Avant de s'étirer, il suffit d'activer le muscle à travailler grâce à l'étirement. Le but est simple, contracter le muscle à étirer en amont permettra de mieux le relâcher ainsi que de mieux l'étirer. On parle de "facilitation musculaire". En contractant les muscles, les organes tendancieux de golgi (des mécanorécepteurs constitués de terminaisons nerveuses) sont stimulés. Ils sont présents dans les cellules musculaires et envoient des informations au cerveau pour le prévenir que le muscle est sollicité et qu’il faut le relâcher doucement afin de ne pas l’endommager. Par la suite, l’étirement est facilité.

Toutefois, Aurélie Maurice précise qu'il reste important de connaître la différence entre l'inconfort lié à l'étirement et la douleur. Aucun étirement ne devrait être douloureux. C'est pourquoi, lorsqu'une posture est inconfortable il suffit de se recentrer sur sa respiration afin de sortir de cette posture.

Pourquoi est-il important de s’étirer ?

Tout au long de notre vie, notre corps accumule les tensions musculaires à cause du port de charge lourdes ou encore des différents efforts physiques réalisés. Une mauvaise posture, en étant assise sur une chaise par exemple, n’améliore pas la santé des muscles. Cela provoque une raideur handicapante au quotidien.

C’est pourquoi il est important de s’étirer régulièrement afin d’éliminer toutes les tensions musculaires et de décontracter ces organes.

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.