Bien vivre avec son diabète : alimentation, sport, travail, voyage…

Certifié par nos experts médicaux MedisiteQuatre millions de Français sont concernés par le diabète de type 1 ou 2. Pour beaucoup de personnes diabétiques nouvellement diagnostiquées, vivre avec un diabète n’est pas chose facile et requiert souvent une grande capacité d’adaptation. Mieux cerner la maladie est primordial pour contrôler au quotidien son diabète. Si l’inactivité physique et une mauvaise alimentation sont déterminantes dans les causes de la maladie, celle-ci est également liée à la qualité du mode de vie. Les conseils du docteur Pierre Nys, Endocrinologue-diabétologue.

La gestion du diabète est relativement simple quand on prend de bonnes habitudes. Alimentation, activité physique, voyage ou travail : une bonne organisation et quelques connaissances vous permettront de bien vivre avec un diabète type 1 ou 2.

Comment déjouer les complications et gagner en qualité de vie

Équilibrer son alimentation est essentiel

Bien s’alimenter fait partie du traitement du diabète et peut considérablement aider à obtenir un bon contrôle de sa glycémie. L’essentiel est de prendre de bonnes habitudes et comprendre les effets des différents types d’aliments. Il est également important d’équilibrer son alimentation en privilégiant les fruits et les légumes, en adaptant vos proportions. Voici les notions nutritionnelles à connaître lorsqu'on est diabétique :

  • Les glucides : il faut apprendre à bien les différencier selon leur index glycémique (IG). On choisira alors de réduire sucre, farine et pain blanc, à très fort IG, pour les remplacer par du sirop d’agave, du miel d’acacia, de la farine intégrale, de sarrasin, de pois chiche ou de coco, à IG faible ou modéré.
  • Les lipides et protéines : les aliments qui ont une teneur élevée en lipides et protéines sont plus longs à digérer, ce qui signifie que le glucose met plus de temps à atteindre la circulation sanguine et ainsi à augmenter la glycémie.
  • Les acides gras saturés / insaturés :
    • Les acides gras saturés sont à restreindre car ils augmentent le mauvais cholestérol (LDL). Ils se trouvent principalement dans les produits d’origine animale, viande, produits laitiers entiers, beurre, charcuterie… ainsi que dans l’huile de coco et l’huile de palme.
    • Présents surtout dans les produits d’origine végétale (olive, arachide, amandes, noix, tournesol…) et dans certains poissons (saumon, maquereau, sardine…), les acides gras insaturés améliorent la part du bon cholestérol par rapport au cholestérol total. Ils contiennent aussi souvent des omégas 3 qui protègent contre les maladies cardiovasculaires.
  • Attention aux aliments industriels ainsi qu’aux aliments qui ne paraissent pas forcément gras, comme les viandes ou le fromage.

Pourquoi pratiquer une activité physique est indispensable

Que l’on soit diabétique ou non, les bienfaits d’une activité physique jouent un rôle capital sur notre santé. Si l’activité physique améliore la glycémie pendant et après l’effort musculaire, elle diminue également le taux de sucre dans le sang après un repas et augmente la sensibilité à l’insuline. Les exercices physiques ont également des conséquences positives sur la perte de poids, la réduction du stress, l’augmentation de l’estime de soi, une sensation de bien-être, une amélioration de la confiance en soi et une meilleure qualité de vie.

La pratique d’une activité physique aide à prévenir les complications à long terme du diabète et chez les personnes prédiabétiques, elle peut retarder l’apparition du diabète.

Eviter le stress en milieu professionnel

Le diabète, le plus souvent, n'a aucun impact sur l’aptitude d'un employé à faire son travail, certains employeurs l'ignorent même. Dans la majorité des secteurs professionnels, comme les bureaux ou les commerces de détail, le diabète d'un employé ne représente aucun risque. Il existe, cependant, des situations ou si l’employé est soudainement désorienté et qu’il utilise, par exemple, une machinerie lourde, le risque de blessures est bien présent.

De nombreuses personnes prennent en charge leur diabète sans difficultés et celles qui ont besoin d'un traitement peuvent le prendre (médicaments par voie orale ou s'autoadministrer de l'insuline). Ces situations peuvent néanmoins être difficile à gérer et ainsi, contrôler ses émotions, chasser le stress sont à considérer pour éviter des complications. Il existe des méthodes douces qui ont leur rôle à jouer dans le contrôle de la glycémie : la relaxation, pratiquée quelques minutes par jour, est un allié de taille contre le stress, tout comme le yoga.

Innovation et accompagnement

Avec les nouvelles technologies adaptées à la santé, de nombreux dispositifs apparaissent. De plus en plus ingénieux, ils facilitent remarquablement la qualité de vie des personnes diabétiques qui souhaitent voyager notemment.

En effet, lecteurs de glycémie en continu, pompes à insuline, calculateurs de bolus (quantité à injecter), outils de rappel, piluliers électroniques ou applications mobiles, tous ces outils favorisent grandement la bonne observance thérapeutique et l’optimisation du contrôle glycémique. Ils sont progressivement devenus indispensables pour éviter ou réduire les complications liées au diabète et facilitent les déplacements qu'ils soient professionnels ou non.

Innovation et accompagnement© Creative Commons

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Livre Dr Pierre Nys "Mieux vivre son diabète au quotidien" Novembre 2019

Ameli

Diabète Québec des rayons d'espoir