Sommaire

Quels sont les produits les plus efficaces ?

On trouve les substituts de repas en pharmacie, en parapharmacie ou en grande surface. Évitez les substituts se présentant sous la forme de « mini-lunch », de barres, de biscuits ou de « sandwichs » protéinés : ils sont trop riches en sucres, trop gras et surtout le plus souvent trop pauvres en protéines !

Préférez les substituts sous la forme de crème ou, plus souvent, sous la forme de boisson prête à l’emploi ou de poudre à diluer dans l’eau ou le lait.

Surveillez leur teneur en protéines !

Surveillez l’apport en protéines. Il vous en faut au moins au moins 15 g le matin, et 20 g au déjeuner ou au dîner.

Pour y parvenir, vous pouvez :

  • choisir un substitut vous fournissant au moins ces apports (en sachant que si vous diluez votre substitut dans du lait écrémé, celui-ci vous apporte en plus 8 grammes de protéines et 90 calories pour 250 ml).
  • prendre deux substituts de repas : par exemple, au déjeuner, deux substituts à 12 grammes de protéines, l’un de saveur salée, l’autre sucrée (pour ne pas vous lasser).
  • compléter un substitut avec un yaourt ou 100 grammes de fromage blanc (qui vous apportent respectivement 5 et 8 grammes de protéines).

N’oubliez pas les fibres et les vitamines

La plupart des substituts de repas contiennent désormais des vitamines à des doses adéquates, c’est-à-dire au moins 100 % des apports recommandés sur un programme d’une journée. Mais attention, tous n’apportent pas de fibres. Lisez bien les étiquettes. La présence de ces substances rassasie plus longtemps et évite les fringales.

Optimisez leurs effets minceur

A l’exception des barres qu’il vaut mieux éviter, les substituts efficaces pêchent par l’absence de « croquant ». Résultat : ils ne nécessitent aucun effort de mastication, ce qui nuit conjointement au plaisir de manger et à la sensation de satiété.

Aussi, consommez au préalable quelques légumes, cuits ou crus (tomates cerise, bâtonnets de carotte, radis, etc.) selon vos goûts, ou encore un fruit en dessert.

Une fois par jour et pas plus !

Si les substituts de repas peuvent aider à mincir, leur consommation doit s’accompagner de certaines mesures diététiques. Vous pouvez en prendre en guise de petit-déjeuner, de repas principal ou de collation. Mais attention, même si en manger à tous les repas dans l’espoir d’un amincissement rapide est tentant, limitez vos prises à une fois par jour !

En abuser peut entraîner des carences et nuire à l’envie d’améliorer ses repas classiques d’un point de vue diététique. A l’arrêt des substituts, on se sent alors perdu… d’où un risque accru de reprise de poids !

Ne vous attendez pas à des miracles !

Si vous vous contentez de remplacer quelques repas par des substituts, sans surveiller par ailleurs votre alimentation… ne vous attendez pas à des miracles ! Vous risquez de manger plus aux repas suivants.

Votre poids ne bougera pas. La consommation de substituts s’avère souvent frustrante, d’où le risque de pulsions alimentaires dans les heures qui suivent…

En avez-vous vraiment besoin ?

Les substituts de repas peuvent vous rendre service lorsque vous n’avez ni le temps ni l’envie de vous préparer à manger : il vaudra mieux alors consommer un substitut plutôt que sauter un repas. Ce peut être le cas dans les périodes où vous avez besoin de perdre rapidement vos kilos superflus.

Pensez aux substituts « naturels »

Pour confectionner un repas simple, pratique à emporter, très peu calorique, mais équilibré, vous pouvez aussi vous tourner vers l’association aliments riches en protéines accompagnés de fruits ou légumes.

Par exemple :

  • 2 œufs durs + tomates cerise + 100 g de fromage blanc.
  • 200 g de fromage blanc + 2 yaourts + 1 pomme ou 2 kiwis.
  • 3 tranches de jambon + 3 cornichons + 1 endive.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.