Le régime sans gluten semble être un véritable phénomène de mode. Le nombre de personnes supprimant cette protéine de leur alimentation ne cesse d’augmenter. L’Inserm décrit une croissance constante de 20 % depuis cinq ans, soit environ 12 millions de personnes en France.

A la base, ce régime alimentaire est pour les personnes souffrant d’intolérance au gluten. Dans son communiqué de presse du 22 mars dernier, l’Inserm alerte sur le risque d’adopter ce régime alimentaire quand il n’est pas nécessaire et recommandé par un professionnel de santé.

Intolérance au gluten : une minorité de personnes en France

Le gluten n’est pas présent directement dans les céréales mais apparaît au moment de la fabrication de la pâte. A ce moment-là, la présence d’eau permet aux protéines présentes dans les céréales de se lier et de former le gluten. Comme le précise l’Inserm, cette association de protéines créant le gluten est tout de même présente dans environ 70 % des produits alimentaires classiques.

L’intolérance au gluten, ou maladie coeliaque, intervient lorsque les enzymes ne fonctionnent pas correctement et empêchent de dégrader le gluten lors de la digestion. “Les éléments issus de la mauvaise dégradation du gluten vont alors déclencher la production d’anticorps qui vont s’attaquer à la paroi de l’intestin et perturber l’absorption des nutriments.” explique l’Inserm dans son communiqué. Pour ces personnes-là, il est indispensable d’adopter un régime sans gluten.

Selon les chiffres de l’Institut , cette maladie auto-immune toucherait au maximum 2 % de la population française. De son côté, l’association française des intolérants au gluten estime qu’il y aurait 600 000 personnes intolérantes à cette protéine, car selon elle beaucoup ne sont pas diagnostiquées.

Une deuxième catégorie existe, il s’agit des personnes allergiques au blé. Selon l’Inserm, elles ne constituent que 0,5 % de la population française. Il s’agit donc d’un cas assez rare. Le blé est donc à supprimer de l’alimentation pour ces personnes, et par extension le gluten.

Les personnes devant supprimer le gluten de leur alimentation ne sont donc qu’une part minime de la population comparée aux consommateurs de sans gluten.

Diète sans gluten : mieux vaut privilégier l’avis médical

L’autre catégorie, plus présente, est celle des hypersensibles. Ces personnes peuvent présenter des troubles digestifs lors de la consommation de gluten, mais ne sont pas complètement intolérantes à cette protéine. Selon l’Inserm, les cas sont compliqués à évaluer, mais l'organisme estime qu’ils représentent entre 0,5 % et 15 % de la population française. Contrairement aux idées reçues, ces personnes-là n’ont pas forcément besoin d’arrêter totalement le gluten. Certains aliments qui en sont moins riches se digèrent beaucoup mieux par les personnes hypersensibles. Il leur faut privilégier les pains artisanaux, ceux des industriels étant excessivement enrichis en gluten afin de leur donner un aspect plus appétissant. L’Inrae (Institut national de la recherche agronomique) publiera prochainement une base de données accessible à tous sur l’indegistebilité du gluten dans certains pains et pâtes.

La plupart des personnes adoptant un régime sans gluten le font donc sans nécessité pour la santé.

L’Inserm invite ces individus à étudier les conséquences qu’un manque de gluten peut avoir sur l’organisme. Selon les chercheurs, il se pourrait que ce régime alimentaire ait un lien avec l’augmentation des problèmes intestinaux de la population générale. “Les mécanismes sous-jacents sont également à l’étude, notamment ceux impliquant notre microbiote intestina l”, écrivent-ils.

En effet, le supprimer totalement de l’alimentation prive le corps de sources importantes de glucides, dont les fibres qui sont essentielles au transit et à la prévention des maladies chroniques comme le cancer colorectal ou les maladies cardiovasculaires.

Avant de passer le cap et d’éliminer le gluten de son assiette, il est donc indispensable d’avoir l’avis d’un professionnel de santé.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

https://presse.inserm.fr/eliminer-le-gluten-pour-un-intestin-zen-vraiment/44998/

https://www.afdiag.fr/

https://www.inrae.fr/sites/default/files/pdf/CP-ProjetGluten-VF_1.pdf

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.