Les astuces qu’on trouve sur Tik Tok ne sont pas toujours bonnes à prendre. Pour cause, une vidéo publiée par une internaute pourrait mettre en danger la santé selon la Food and Drug Administration (FDA) aux Etats-Unis. Dans celle-ci, elle livre un moyen de conserver les avocats plus longtemps.

Salmonelle, Listeria : cette méthode peut entraîner la prolifération de bactéries

Dans cette vidéo postée par @shamamamahealing, on y voit quelqu’un immerger deux avocats dans un bocal rempli d’eau froide avant de le mettre au frigo. Selon elle, cette méthode permettrait de mieux conserver les avocats.

Pourtant, la FDA déconseille formellement d’avoir recours à cette pratique. En effet, il est possible que des pathogènes humains soient présents sur la peau des fruits et se multiplient dans l’eau. C’est notamment le cas des bactéries Listeria monocytogenes et de la Salmonella. “Notre principale préoccupation, c’est la possibilité qu’un agent pathogène humain, tel que la Listeria monocytogenes ou la Salmonella spp., pouvant résider à la surface de l'avocat, puisse potentiellement se multiplier pendant le stockage du fruit immergé dans l’eau”, explique un porte-parole de la FDA dans Newsweek.

(...) désinfecter la surface de l’avocat ne serait pas en mesure d'éliminer la contamination, révèle l'expert.

En effet, selon des études menées par l’institution, la Listeria monocytogenes est capable de s’infiltrer dans la pulpe des avocats, et ce, lorsqu’ils sont immergés dans des réservoirs réfrigérés pendant 15 jours. “Dans ce cas, même le fait de désinfecter la surface de l’avocat ne serait pas en mesure d'éliminer la contamination”, révèle l’expert. D’ailleurs, une autre étude montre que ce phénomène pourrait également se produire lorsque les fruits sont immergés dans de l’eau froide et conservés au réfrigérateur. Concernant la bactérie Salmonella, celle-ci risque aussi de croître à l’intérieur du fruit, ce qui rend sa consommation dangereuse.

Salmonelle, Listeria… quels sont les risques pour la santé ?

Ces maladies d’origine alimentaire “sont généralement infectieuses ou toxiques par nature et provoquées par des bactéries, des virus, des parasites ou des substances chimiques qui pénètrent dans l’organisme par le biais d’aliments ou d’eau contaminée” explique l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Elles peuvent provoquer des diarrhées graves et des infections débilitantes, dont la méningite. Dans certains cas, “les maladies d’origine alimentaire risquent de conduire à une incapacité durable, voire à la mort”, continue-t-il.

Généralement, on retrouve ces bactéries dans les aliments crus d’origine animale, les fruits et les légumes contaminés par des déjections, ainsi que les crustacés crus. “On estime que 600 millions de personnes, soit près d’une sur 10 dans le monde, tombent malades chaque année après avoir consommé des aliments contaminés, que 420 000 en meurent et qu’il en résulte la perte de 33 millions d’années de vie en bonne santé”, indique l’OMS.

La Salmonelle se manifestent sous forme de gastro-entérites

Les Salmonelles sont des maladies “provoquées par des entérobactéries du genre Salmonella”, écrit l’Institut Pasteur. Souvent bénignes, les infections provoquées par celle-ci se manifestent le plus souvent sous forme de gastro-entérites. “La durée d’incubation est généralement de 1 à 2 jours et dépend de la dose de bactéries ingérées, de la santé de l’hôte et des caractéristiques de la souche de Salmonella”, écrit l’Institut. La fièvre, les diarrhées (souvent sanglantes), les vomissements et les douleurs abdominales sont les symptômes les plus courants de l’infection.

La Listeria résiste au froid

Cette bactérie “résiste au froid et peut donc proliférer dans le réfrigérateur et survivre dans le congélateur. Mais elle est tuée par la chaleur”, note le ministère de l'Agriculture. “Les aliments crus sont ainsi les plus fréquemment contaminés.” Il s’agit des fruits et légumes mal lavés, des produits laitiers non pasteurisés et fromages au lait cru, des viandes peu cuites, des produits de charcuterie, des poissons fumés et crus, des coquillages crus, ou encore des graines germées.

“Après une incubation allant de quelques jours à plusieurs semaines (en moyenne 10 à 28 jours selon les formes cliniques), la maladie se traduit habituellement par une fièvre plus ou moins élevée, accompagnée de maux de tête et, parfois, de troubles digestifs (nausées, diarrhées, vomissements…)”, écrit le ministère de la Santé. “Des complications neurologiques (méningite, encéphalite) peuvent survenir et mettre en jeu le pronostic vital de la personne atteinte.”

Par ailleurs, d’autres conséquences peuvent survenir si vous avez ingéré la Listeria. En effet, elle peut entraîner des fausses-couches chez les femmes enceintes ou les décès des nouveaux nés. “Bien que l’occurrence de la maladie soit relativement faible, les conséquences graves et parfois fatales, notamment chez les nourrissons, les enfants et les personnes âgées comptent parmi les infections d’origine alimentaire les plus graves”, indique l’OMS.

Sources

https://www.newsweek.com/fda-warning-avocado-hack-salmonella-bacteria-1708562

https://www.tiktok.com/@shazoshop4u/video/7083313307678952750?refer=embed

https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/salmonellose

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/article/listeriose

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/food-safety

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.