Mort précoce : plus de risques en consommant du jus de fruit qu’en buvant du soda

Publié le 20 Mai 2019 par Pauline Capmas-Delarue, journaliste santé
On savait déjà que les boissons sucrées présentaient des risques pour la santé. Mais les “pur jus” de fruits pourraient être tout aussi néfastes… voire plus.
Publicité

Vous pensez que boire du jus de fruits sans sucre ajouté est aussi bon pour votre santé que de croquer dans une pomme ou une orange ? Détrompez-vous. En boire serait aussi néfaste que de consommer du soda, et pourrait entraîner un risque de décès prématuré plus grand encore. C’est ce que révèle une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Boire du jus de fruit augmenterait de 24 % le risque de mort prématurée

Des chercheurs des université d’Emory à Atlanta, et de Cornell à New-york, ont comparé pour la première fois la consommation de jus de fruits “100 % pur jus”, et celle de boissons sucrées telles que le coca et la limonade. Pour ce faire, ils ont analysé la fréquence de consommation de 13 440 personnes, via un questionnaire. Et ils ont obtenu des résultats assez similaires pour ces deux types de boissons.

Publicité

Au cours des six ans de suivi, 1 000 personnes sont décédées - toutes causes confondues - dont 168 morts par cardiopathie coronarienne. En moyenne, les participants à l’étude consommaient 8,4 % de leur apport calorique journalier en boissons sucrées, et 4 % en pur jus de fruits. Au-delà de 10 % de leurs AJR, les chercheurs considéraient leur consommation de boissons comme élevée, et en-dessous de 5 %, comme faible.

Publicité

Après avoir pris en compte d’autres facteurs, tels que l’obésité, les chercheurs sont arrivés à la conclusion suivante : les plus grand consommateurs ont un risque de mort prématurée accru de 11 % pour chaque 350 ml supplémentaire de boisson sucrée, et de 24 % pour chaque 350 ml de jus de fruit avalé.

Même les jus de fruits “sans sucres ajoutés” contiennent naturellement du sucre

“La teneur en nutriments des pur jus de fruits et des boissons sucrées est très similaire”, expliquent les chercheurs. Bien que les 100 % pur jus de fruits contiennent des vitamines et des phytonutriments qui manquent aux boissons sucrées, les ingrédients prédominants sont le sucre et l’eau dans les deux cas”.

Publicité

Les auteurs de l’étude précisent aussi que “bien que le sucre contenu dans les sodas soit ajouté au cours de la transformation, et que le sucre contenu dans le jus de fruit soit à 100 % naturel, les sucres spécifiques qu’ils fournissent au corps sont globalement les mêmes, et la réponse biochimique lorsqu’il est métabolisé est la même”.

Si ces boissons augmentent le risque de décès, les causes directes de ces derniers peuvent varier. L’obésité est une des causes principales, mais les chercheurs soulignent aussi la résistance à l’insuline provoquée par les boissons sucrées. La consommation de fructose peut modifier le taux de lipides dans le sang, les marqueurs de l’inflammation et la tension artérielle, tandis que le glucose est associé à l’insulinorésistance et au diabète.

Un verre de jus de fruit par jour ne vous tuera pas. Au-delà, prudence…

Des recherches plus approfondies sont toutefois nécessaires afin de démontrer une relation de cause à effet entre ces boissons et le risque de décès précoce. Le Dr. Gunter Kuhnle, professeur en nutrition et santé à l’Université de Reading, souligne tout de même l’importance de cette étude, dans la mesure où “les jus de fruits sont souvent considérés comme des alternatives saines aux boissons sucrées, alors même qu’ils contiennent souvent plus de sucre - en particulier les smoothies”.

Publicité

Ce dernier précise néanmoins que boire un verre de 150 ml de jus de fruit par jour ne présente pas de risque pour la santé. Mais il rappelle que ces boissons “ne remplacent guère la consommation réelle de fruits, en particulier car ils peuvent être beaucoup plus facilement sur-consommés”.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X