l’Ifop a réalisé pour Interfel une enquête exclusive intitulée « Le rapport des Français à la consommation des fruits et légumes ». Bonne nouvelle, 92% des Français.es disent avoir du plaisir à déguster des fruits et légumes et 79% considèrent que manger au moins cinq portions de fruits et légumes par jour est important.

En revanche, aux États-Unis, la consommation de fruits et légumes n’est pas assez importante et cela peut entraîner de nombreux problèmes de santé. Les chercheurs de l'École de médecine de l'Université de Virginie se sont penchés sur les données des habitudes alimentaires de consommation de fruits et légumes de trois cycles de l'enquête nationale sur la santé et la nutrition menée entre 1988 et 2018. Résultat ? Les adultes atteints d'insuffisance rénale chronique mangeaient généralement moins de fruits et de légumes que les adultes en bonne santé.

Insuffisance rénale : un manque de fruits et légumes en cause ?

Les Américains sont nombreux à être touchés par une insuffisance rénale chronique. Cette pathologie peut en entraîner d’autres telles qu’une hypertension artérielle, des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux. Les chercheurs de l'École de médecine de l'Université de Virginie souhaitaient mettre en lumière le lien entre consommation de fruits et légumes et bonne santé générale.

Leur enquête leur a permis de constater que les patients atteints de maladie rénale chronique incluent moins de fruits et de légumes dans leur alimentation : “Consommer plus de fruits et de légumes est fortement lié à la santé dans de nombreuses maladies différentes", a déclaré le Dr Julia J. Scialla, spécialiste des reins chez UVA Health. "Nous nous inquiétons des effets généraux sur la santé lorsque nous voyons des patients atteints d'insuffisance rénale chronique consommer de faibles niveaux de fruits et légumes" a-t-il précisé.

Amener la population à consommer plus de fruits et légumes

Les patients atteints d'insuffisance rénale chronique doivent réduire le potassium de leur alimentation. Or, on le retrouve dans de nombreux fruits et légumes. Pour autant, il n’est pas recommandé de cesser sa consommation de fruits et légumes, mais plutôt de choisir ceux qui en contiennent le moins et de varier son alimentation.

Les chercheurs de l'École de médecine de l'Université de Virginie estiment que d’autres études doivent être réalisées afin de déterminer si la faible consommation de fruits et de légumes est une cause dans l’apparition d'insuffisance rénale chronique ou si d'autres facteurs jouent un rôle dans la survenue de cette pathologie.

D’autre part, les scientifiques espèrent encourager la population à consommer plus de fruits et légumes : "Nous espérons que grâce à cette étude et à des études similaires, nous serons en mesure d'encourager à la fois les personnes en bonne santé et les patients atteints d'insuffisance rénale chronique à reconsidérer leur consommation de fruits et légumes en incorporant de plus grandes variétés et quantités de fruits et légumes non transformés ou peu transformés dans leur quotidien diététiques », a ainsi déclaré Shirin Pourafshar, nutritionniste et diététiste co-auteur de l'étude.

Sources

https://medicalxpress.com/news/2022-07-fruits-veggies-benefit-kidneys.html

https://www.interfel.com/enquete-ifop-les-francais-et-leur-consommation-de-fruits-et-legumes/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.