Sommaire

La slow life est un mode de vie qui invite à vivre pleinement le moment présent, à développer plus de conscience dans sa vie. Ralentir en douceur pour s'ancrer dans l'instant et mettre à l'honneur ses priorités, accorder plus de temps à ses essentiels, et renforcer ainsi son équilibre et son épanouissement personnel. La slow life s'intègre en trois dimensions : une meilleure considération de soi, d'autrui et de l'environnement” explique Cindy Chapelle, auteure de “Slow life, ma révolution intérieure” (First Editions). Ce mode de vie a des bénéfices tant physiques que psychologiques. Explications.

Slow Life : renouer avec soi-même

Selon une étude internationale menée pour le Forum Vies Mobiles par l’Observatoire société et consommation (OBSOCO) auprès de 12 000 personnes dans six pays (France, Espagne, Allemagne, États-Unis, Turquie, Japon), intitulée « Modes de vie et mobilité : une approche par les aspirations », 80% des Français estiment que le rythme actuel est trop rapide. Face à ce constat, le mode de vie Slow Life apparaît comme une réponse bienveillante pour tous ceux qui souhaitent ralentir le rythme de leur vie quotidienne. “Prendre le temps de vivre agit directement sur le bien être global car cela va avec le fait de renouer avec soi-même, de partager de jolis moments avec ses proches, de s’ouvrir au monde, d'apprendre, de consacrer du temps à ses passions... Ce mode de vie a des bénéfices tant physiques que psychologiques. Intégrer la slow life invite à vivre plus en accord avec soi-même. L'alternance des rythmes (une des mises en pratique de la slow life) qui consiste à alterner les activités qui nécessitent une certaine intensité d'action avec des activités plus tranquilles est un moyen de préserver son bien-être, d'équilibrer l'énergie fournie au quotidien” explique Cindy Chapelle.

Les principes clés de la Slow Life

Cindy Chapelle rappelle qu’ : “il s'agit d'avancer petit pas par petit pas pour intégrer ce mode de vie sur le long terme, et ne pas chercher à opérer une révolution avec un grand bouleversement de ses habitudes qui ne serait que temporaire. On peut commencer par s'offrir une bulle de lenteur dans la journée : ce peut être 10 minutes d'écoute et de mobilisation de sa respiration (confortablement installé, on peut mettre en place la respiration abdominale : on inspire on gonfle le ventre, on souffle on rentre le ventre. On peut aussi prendre quelques inspirations plus profondes puis souffler lentement par la bouche). Concernant les activités de vie pratique, on peut s'inviter à être pleinement présent dans des tâches "ordinaires" et parfois "barbantes". Par exemple en prenant le temps de faire sa vaisselle, d'étendre son linge ; en mettant du soin dans les choses. Par ailleurs, au fur et à mesure, on peut chercher à ralentir la cadence de ses pas et s'inviter à regarder autour de soi. Faire de ses mains est aussi une façon d'intégrer la slow life par exemple en faisant son pain. Toute activité faite en conscience dans le respect de soi, des autres et de l'environnement.” Les principes clés de ce mode de vie, selon l’auteure de “Slow life, ma révolution intérieure” sont :

  • Reprendre les rênes de son emploi du temps,
  • Vivre l'instant,
  • Tendre vers la simplicité,
  • Se recentrer sans être égocentré,
  • Se reconnecter à la nature,
  • S'accorder des pauses pour penser,
  • Consommer moins et mieux,
  • Expérimenter d'autres chemins.

La bienveillance, une clé essentielle de la Slow Life

Cindy Chapelle l’assure : “la bienveillance, c'est une clé essentielle qui va avec l'écoute de l'autre (vraiment sans interruption de téléphone lorsqu'on discute avec quelqu'un par exemple), aussi avec certains gestes et attention (comme le fait de faire un compliment à quelqu'un), également avec l'idée de non-jugement d'autrui. Cette considération pour l'autre qui prend du temps et qui ne passe pas uniquement par l'envoi d'un rapide sms.” Un moyen d’accéder au bonheur et à la notion d’équilibre à long terme.

Comment se reconnecter à soi ?

“Cela dépend vraiment de la personnalité de chacun, mais l'idée est toujours d'essayer de mettre au premier rang ce qui est important pour soi, ce qui fait sens pour soi. Ainsi, certains préfèreront travailler un peu moins pour se réserver plus de temps pour soi, pour leurs enfants ou autres” explique Cindy Chapelle. Au quotidien, “les exercices de respiration sont une clé pour se reconnecter à soi. La méditation de pleine conscience est aussi une discipline intéressante” développe l’auteure spécialiste de la Slow Life. Et si ce mode de vie permettait de vivre plus longtemps ? “Plus longtemps je ne sais pas mais obtenir une meilleure qualité de vie c’est sûr” commente Cindy Chapelle.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

https://www.laslowlife.fr/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.