Bonheur : le classement des pays ou l-on vit le plus heureux en 2021

"C'est quoi le bonheur ?". S'il est difficile de répondre clairement à cette question, on peut toutefois avoir une idée des pays dans lesquels on a le goût de vivre. Pour la neuvième année consécutive, le "World Happiness Report 2021" publié par le Réseau des solutions pour le développement durable (RSDD) des Nations-Unies (ONU) dévoile son classement des pays où l'on vit le plus heureux.

Après une année marquée par la pandémie, ce rapport était patiemment attendu. "Ce neuvième rapport sur le bonheur dans le monde est différent de tout ce qui a précédé. La Covid-19 a secoué, pris et remodelé des vies partout. Dans ce chapitre, notre objectif central reste ce qu'il a toujours été : mesurer et utiliser le bien-être subjectif pour suivre et expliquer la qualité de vie partout dans le monde", résument les experts.

Au total, 149 pays ont été passé à la loupe afin de déterminer le niveau de bonheur des habitants. On dévoile les 15 pays les plus heureux dans notre diaporama.

"Nous accordons plus d'attention que d'habitude aux émotions quotidiennes"

Pour parvenir à mesurer l'indice de bonheur, les 149 pays ont été analysé selon différents critères (PIB, respect des libertés individuelles, perception de la corruption, espérance de vie...) tandis qu'un institut de sondage a demandé aux habitants d'évaluer leur propre niveau de bonheur.

"Notre mesure du bien-être subjectif repose sur trois indicateurs principaux : les évaluations de la vie, les émotions positives et les émotions négatives (décrites dans le rapport comme un affect positif et négatif). Nos classements de bonheur sont basés sur des évaluations de la vie, comme mesure la plus stable de la qualité de vie des gens. Dans World Happiness Report 2021, nous accordons plus d'attention que d'habitude aux émotions quotidiennes spécifiques (les composants de l'affect positif et négatif) pour mieux suivre comment la Covid-19 a modifié différents aspects de la vie", expliquent les auteurs de l'étude.

Les chercheurs ont consacré des efforts à comprendre la propagation du virus a impacté les fondements sociaux et politiques de chaque pays.

On ne peut nier l'impact de la pandémie sur le bonheur, selon l'étude : en comparant les données de 2020 aux années passées, on constate une "fréquence d'émotions négatives significativement supérieure" dans environ un tiers des pays. Toutefois, cet effet est moindre comparé à ce que qu'on aurait pu imaginer : plus de vingt pays ont vu cet indicateur évoluer positivement et "de façon surprenante il n'y a pas eu, en moyenne, de déclin du bien-être dans l'évaluation que font les gens de leurs propres vies", s'étonne John Helliwell, un des coauteurs cité dans l'étude.

Classement du bonheur : où se situe la France ?

Les Français ont encore des progrès à faire en matière de bonheur. La France se retrouve en 21e position, entre la Belgique et le Bahreïn. Toutefois, elle gagne quand même deux places par rapport au classement de l'an dernier.

On ne peut que constater que le haut du panier est occupé par les pays nordiques, et ce, depuis plusieurs années. Le Danemark a dominé les débats en 2012, 2013 et 2016, alors que la Norvège était au top en 2017. Les raisons qui expliquent cette joie de vivre ? Certains attribuent ce bien-être aux journées de travail raccourcies au Danemark pour mieux profiter de la vie privée, quand d'autres scientifiques auraient identifié une variante génétique associée à la bonne humeur chez les Danois (Université de Warwick).

Ce qu'on ne peut pas nier, c'est que les Danois ont l’une des espérances de vie les plus élevées qui atteignent les 80 ans, alors que la moyenne mondiale de 71. 

Sources

World Happiness Report 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.