Esperance de vie : le classement des villes en Ile-de-France

Une étude commandée par l'agence régionale de santé (ARS), rapportée par nos confrères du Parisien, vient de révéler le classement des villes où l'on vit le plus vieux en Ile-de-France. Portant sur les 1287 communes franciliennes, cette enquête, réalisée en partenariat avec l'Observatoire régional de santé (ORS), l'Institut Paris Région et le conseil régional, dévoile également les villes où l'espérance de vie est la plus basse.

À l'échelle régionale, sachez que la moyenne de l'espérance de vie atteint 80,6 ans pour les hommes et 86,1 pour les femmes. Mais il se trouve qu'en fonction de la commune francilienne dans laquelle vous résidez, votre espérance de vie peut varier de 13 ans ! Et l'écart est encore pire pour les femmes, d'après ce classement édifiant. On passe en revue dans notre diaporama les villes où l'espérance de vie est la plus longue, et au contraire, celles où les habitants décèdent le plus tôt.

Dans les communes les plus aisées, la consommation de tabac et d'alcool est inférieure 

"Une étude de l'Insee montre que l'espérance de vie poursuit sa progression, mais de façon plus ou moins rapide selon la position sociale, décrypte l'ORS. Ce sont toujours les ouvriers qui vivent le moins longtemps et les cadres et professions intellectuelles supérieures qui ont l'espérance de vie la plus longue : 13 ans d'écart séparent les plus aisés des plus modestes. Ces inégalités sont d'autant plus injustes qu'elles se doublent d'un nombre d'années en bonne santé d'autant plus réduit que l'on descend dans l'échelle sociale".

Outre le milieu social, l'exposition à la pollution de l'air, de l'eau, des sols ou au bruit, les niveaux d'offre et d'accès aux soins, la prévention et l'accessibilité aux services urbains comme aux activités physiques vont également influer sur l'espérance de vie des habitants d'une commune.

L'ORS a aussi démontré que dans certaines zones, les habitants auraient plus de comportements à risque. Concrètement, dans les communes les plus aisées, les experts constatent que la consommation de tabac et d'alcool est inférieure à la moyenne et la part d'habitants détenteurs d'une licence sportive est plus importante. Ce n'est donc pas un hasard si certaines communes sont davantage propices à une espérance de vie plus longue.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

«13 ans séparent les plus aisés des plus modestes» : où vit-on le plus vieux en Ile-de-France ?, Le Parisien, 16 février 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.