7 facons etonnantes de se soigner avec de l-eau

Les bienfaits des cures thermales sont largement reconnus, notamment contre les rhumatismes, les troubles digestifs ou encore les problèmes circulatoires… Mais elles sont souvent onéreuses et ne sont pas toujours remboursées par l’Assurance maladie. Et si on vous disait qu’il est possible de bénéficier d’un certain nombre de ses bienfaits à la maison ? La preuve, dans ce diaporama.

Hydrothérapie : un complément aux traitements médicamenteux

Le fait de se soigner avec de l’eau porte un nom : c’est l’hydrothérapie. Si elle ne remplace pas un traitement médicamenteux, elle peut toutefois être complément sûr et efficace à vos soins plus conventionnels, lorsqu’elle est bien utilisée. Attention toutefois : certaines pathologies requièrent l’utilisation d’eau froide tandis que le chaud peut s’avérer délétère, et vice-versa. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

L’hydrothérapie est utilisée dans les cures thermales ou de thalassothérapie, mais aussi dans certains instituts de beauté… Ou encore pas des kinésithérapeutes, équipés d’une baignoire de balnéothérapie. Ce type de soin en immersion utilise l’hydromassage pour relaxer ou stimuler l’organisme et détendre les muscles, grâce à la propulsion de jets d’eau.

Cure thermale : comment être remboursé ?

Pour que votre cure thermale soit prise en charge par l’Assurance maladie, celle-ci doit obligatoirement avoir été prescrite par votre médecin - ou votre chirurgien-dentiste si elle concerne une affection de la bouche. Elle doit avoir pour objectif la prise en charge d’une des 12 pathologies suivantes :

  • affections des muqueuses bucco-linguales ;
  • affections digestives et maladies métaboliques ;
  • affections psychosomatiques ;
  • affections urinaires et maladies métaboliques ;
  • dermatologie ;
  • gynécologie ;
  • maladies cardio-artérielles ;
  • neurologie ;
  • phlébologie ;
  • rhumatologie ;
  • troubles du développement chez l'enfant ;
  • voies respiratoires.

“Pour une même affection, vous bénéficiez d'une seule cure thermale dans la même année civile”, précise le site Ameli.fr. L’établissement dans lequel vous effectuez cette cure doit être agréé et conventionné par l’Assurance Maladie ; et la durée de la cure est fixée à 18 jours de traitements.

Avant de réserver votre cure thermale, effectuez une demande de prise en charge auprès de l’Assurance maladie en adressant à votre caisse le questionnaire de prise en charge rempli par le médecin prescripteur et la déclaration de ressources, que vous devez vous-même remplir et accompagner de tous les documents justificatifs nécessaires.

Enfin, l’Assurance maladie rappelle qu’il ne faut pas confondre thermalisme et thalassothérapie, cette dernière ne faisant l’objet d’aucun remboursement.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Sources

Effectuer une cure thermale : formalités et prise en charge, Ameli.fr, 30 décembre 2020. 

Se soigner avec l'eau : la merveille oubliée, La Lettre Directe Santé, 14 décembre 2018. 

Se soigner seulement… avec de l’eau !, Femme Actuelle, 13 janvier 2015. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.