10 aliments a ne pas acheter a bas prix (DLC courte, promotion...)

En faisant nos courses, il est fréquent de tomber sur des produits en promotion, parce qu’ils arrivent au terme de leur date limite de consommation. Mais, si certains aliments peuvent être consommés sans problème lorsqu'ils sont périmés, d’autres, en revanche, doivent être dégustés le plus frais possible. D’abord, pour profiter aux mieux de tous leurs nutriments. Mais aussi pour éviter l’intoxication alimentaire.

Interrogées par le média américain Eatthis.com, la coach en nutrition Maria Marlowe, diplômée du Natural Gourmet Institute et auteure de l’ouvrage The Real Food Grocery Guide, et la diététicienne Leah McGrath, font le point sur les aliments à ne pas acheter en “DLC courte”. Medisite vous les liste, en images.

DLC ou DDM : quelle différence ?

L’amalgame entre la date limite de consommation (DLC) et la date de durabilité minimale (DDM) est fréquent. Or, connaître la différence entre les deux est primordial pour savoir quels aliments vous pouvez continuer à consommer sans risque quelques jours après, et ceux qu’il faut, au contraire, manger impérativement avant l’expiration de cette date. En plus de préserver votre santé, cela vous évitera un gaspillage inutile.

“Étant donné que de nombreux consommateurs confondent les mentions “à consommer de préférence avant” et “à consommer jusqu’au…”, ils peuvent penser à tort que certains articles sont “mauvais” parce que cette date est expirée. Pourtant, ce n’est généralement pas le cas”, explique Leah McGrath.

“À consommer jusqu’au…” ou “de préférence avant le…”

La DLC concerne les aliments périssables et emballés (viande, poisson, plats préparés, laitages…) ; il s’agit de la date après laquelle leur consommation devient dangereuse pour la santé. Sur l’emballage, on la repère grâce à l’indication : “à consommer jusqu’au…”. La plupart du temps, elle est fixée par le fabricant, sauf pour quelques produits soumis à une réglementation sanitaire.

La DDM, quant à elle, est une date indicative. Une fois la date dépassée, la denrée peut avoir perdu une partie de ses qualités gustatives ou nutritives. Cependant, elle n'est pas dangereuse pour la santé et peut donc être dégustée sans problème. On la repère grâce à l’indication “à consommer de préférence avant le…” ; elle concerne les produits secs, stérilisés ou déshydratés : pâtes, riz, conserves, jus de fruits, biscuits, etc.

Supermarchés : méfiez-vous des prix attractifs

Néanmoins, les supermarchés mettent régulièrement en promotion des denrées périssables, précisément parce que leur date limite est sur le point d’expirer. Si vous avez la certitude de les consommer le jour-même, vous pouvez bien évidemment les acheter : c’est une bonne façon d'économiser et d’éviter que ces produits ne finissent à la poubelle. Mais si vous envisagez de les consommer plus tard, prenez garde. Certains aliments ne devraient jamais être dégustés après leur date de péremption.

Plus largement, vous pourriez être attiré par certains produits, en raison de leur prix attractif. Mais les expertes en nutrition rappellent qu’il vaut parfois dépenser quelques centimes ou euros supplémentaires pour avoir des produits de qualité, car ils sont plus riches en nutriments et moins chargés en additifs nocifs, plutôt que de mettre votre santé en danger. Voici, selon elles, la liste des aliments qu’il vaut mieux éviter d’acheter à prix cassé.

Les fruits et légumes prédécoupés

1/10
10 aliments à ne pas acheter à bas prix (DLC courte, promotion...)

Lorsqu’ils sont prédécoupés, les fruits et légumes perdent plus rapidement leur fraîcheur… mais aussi toutes leurs vitamines et minéraux. Et, s’ils sont en promotion, c’est probablement parce que leur date limite de consommation approche. “À moins que vous ne prévoyez de les consommer ce jour-l), il est probablement préférable de les éviter. Dans tous les cas, inspectez-les bien pour vérifier leur fraîcheur et fiez-vous à votre jugement”, recommande la coach en nutrition Maria Marlowe. S’ils ont un aspect étrange, tournez-vous vers leurs alternatives entières et coupez-les vous-mêmes. 

Les avocats

2/10
10 aliments à ne pas acheter à bas prix (DLC courte, promotion...)

Les avocats étant souvent assez chers, il est difficile de résister à la tentation d’une promotion attractive. Mais “s’ils sont en solde, ils sont probablement trop mûrs”, avertit Maria Marlowe. “Encore une fois, si vous prévoyez de l’utiliser ce jour-là, cela ne pose pas de problème, mais il vaut mieux éviter de les consommer plus tard dans la semaine”. 

La viande

3/10
10 aliments à ne pas acheter à bas prix (DLC courte, promotion...)

De manière générale, mieux vaut toujours miser sur une viande onéreuse, mais de qualité, plutôt que d’acheter de la viande peu chère - quitte à en acheter moins souvent. "Peu importe le prix, quand il s'agit de produits d'origine animale, la qualité est essentielle. Il est préférable de dépenser un peu plus pour de la viande de haute qualité, c'est-à-dire biologique, nourrie à l'herbe, élevée en pâturage", déclare la coach en nutrition. 

Fruits de mer et poissons d’élevage

4/10
10 aliments à ne pas acheter à bas prix (DLC courte, promotion...)

Les poissons et fruits de mer d’élevage peuvent être moins chers que leur homologues sauvages. Néanmoins, “les poissons et fruits de mer sauvages sont un choix plus sain, car ils sont généralement moins contaminés par les BPC (biphényles polychlorés, ndlr) que ceux d’élevage. Ils contiennent également beaucoup moins de calories et de graisses saturées”, précise Maria Marlowe. “Les produits sauvages sont aussi plus nutritifs. Le saumon, par exemple, aura un meilleur équilibre entre sa teneur en oméga-6 et en oméga-3”. 

La salade en sachet

5/10
10 aliments à ne pas acheter à bas prix (DLC courte, promotion...)

“Lorsque la salade verte pré-lavée en sachet est en promotion, sa date de péremption est probablement sur le point d’expirer. Vérifiez cette dernière et examinez l’emballage pour vous assurer de la fraîcheur des feuilles avant de la mettre dans votre caddie”, recommande la spécialiste. 

Les viennoiseries et pâtisseries

6/10
10 aliments à ne pas acheter à bas prix (DLC courte, promotion...)

Les promotions sur les pâtisseries et les viennoiseries favorisent les achats impulsifs. Mais à l’approche de leur date limite, ils peuvent être moins savoureux, voire rassis. Mieux vaut donc les éviter. Maria Marlowe rapppelle également que, même s’ils coûtent moins cher, “les calories et la quantité de sucre qu’ils contiennent restent les mêmes”. 

Les purées d’oléagineux

7/10
10 aliments à ne pas acheter à bas prix (DLC courte, promotion...)

Purée d’amandes, beurre de cacahuète, crème de cajou… Lorsqu’elles sont pures, les purées d’oléagineux sont généralement onéreuses. Mais elles sont aussi bien meilleures pour la santé que des alternatives à prix cassé, coupées avec des huiles végétales et du sucre. Pour économiser, la coach en nutrition conseille d’opter pour du beurre de noix de cajou ou de graines de tournesol, souvent moins cher que celui aux amandes. 

Les œufs

8/10
10 aliments à ne pas acheter à bas prix (DLC courte, promotion...)

De manière générale, les œufs font partie des aliments “bon marché” au supermarché. Évitez, toutefois, de vous tourner vers les boîtes les moins chères. “Il est toujours préférable de payer plus pour des produits d'origine animale de haute qualité, comme vous le feriez avec la viande, le poisson et les fruits de mer”, conseille Maria Marlowe. Optez pour des œufs de poules élevées en plein air, de préférence issus de l’agriculture biologique. “Ce faisant, vous évitez les hormones et les antibiotiques que l’on peut trouver dans les denrées animales conventionnelles”. 

Le lait frais

9/10
10 aliments à ne pas acheter à bas prix (DLC courte, promotion...)

Vous avez vos bouteilles de lait au rayon frais ? Vérifiez la date de péremption avant de craquer pour une bouteille en promotion, surtout si vous pensez la boire sur plusieurs jours. Le risque étant qu’il finisse par tourner, avant que vous n’ayez le temps de le terminer. 

Le pain

10/10
10 aliments à ne pas acheter à bas prix (DLC courte, promotion...)

Du pain en promotion, et donc proche de sa date limite de consommation, va rassir plus vite que du pain frais. Pire encore, vous pourriez rapidement observer de la moisissure se développer à sa surface. 

Sources

15 Foods You Should Never Buy When They're On Sale, EatThis.com, 20 février 2022.

Date limite de consommation et date de durabilité minimale : ce que vous devez savoir, DGCCRF. 

Date limite de consommation (DLC), de durabilité minimale (DDM), de congélation, service-public.fr. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.