Flatulences : 15 aliments a eviter en cas de gaz

Émettre des gaz à longueur de journée est très incommodant, et peut avoir un impact sur notre vie sociale. En général, un adulte “pète” entre 10 et 20 fois par jour, mais il peut arriver que cette fréquence soit plus importante. Souvent, c’est l’alimentation qui est en cause. En limitant la consommation de certains aliments, il est donc possible de soulager ce problème. Nous vous les listons dans ce diaporama.

Les causes possibles des flatulences

Lorsque nous mangeons ou buvons, nous avalons de l’air. Par ailleurs, le processus de digestion entraîne lui-même la production de gaz, notamment par les bactéries intestinales, qui utilisent la fermentation pour dégrader les aliments. Or, tout cet excédent de gaz doit être évacué, soit par l’éructation (le fait de roter), soit par l’émission de pets.

En outre, certains aliments sont plus susceptibles de nous causer des ballonnements et/ou des flatulences. Nous en faisons la liste dans notre diaporama. Le fait de manger trop vite, de mâcher du chewing-gum ou de consommer des boissons gazeuses nous fait également avaler de l’air, qui devra ensuite sortir d’une façon ou d’une autre…

Parfois, le changement de pression atmosphérique, lié au voyage en avion, peut aussi entraîner des gaz, de même que la prise de certains médicaments, notamment laxatifs. Enfin, plusieurs maladies peuvent causer des flatulences excessives. On peut citer :

  • la maladie cœliaque (intolérance au gluten) ;
  • le syndrome de l’intestin irritable ;
  • l’intolérance au lactose ;
  • une infection digestive par une bactérie ou un parasite.

Flatulences : les aliments à mettre au menu

Si certains aliments doivent être limités lorsqu’on est sujet aux ballonnements et flatulences, d’autres, en revanche, sont vivement recommandés. De manière générale, mieux vaut vous tourner vers les produits les plus digestes, et adopter quelques astuces pour les cuisiner.

Ainsi, faites la part belle aux jeunes pousses de salade ou d’épinards, ôtez la peau et les pépins des légumes avant de les manger, et évitez de les noyer dans la matière grasse. Une cuisson vapeur, à basse température ou en cocotte-minute est préférable. Accompagnez-les d’une viande maigre, de poisson ou d’œufs, également cuits sans trop d’huile ou de beurre, et variez les sources de féculents : pain, pâtes, riz, quinoa, sarrasin, épeautre...

En fin de repas, misez sur les yaourts natures ou le fromage à pâte cuite. Du côté des fruits, choisissez-les bien mûrs, et faites-les cuire si vous les dégustez en fin de repas. Vous les préférez plus ? Réservez-les, dans ce cas, pour votre collation.

Sources

Ballonnements : les aliments à éviter, Medisite, 1 juillet 2014.

Flatulences : 9 aliments à éviter si vous souffrez de ballonnements, Femme Actuelle, 6 août 2020. 

Ballonnement, flatulence et aérophagie, EurekaSante - Vidal, 12 décembre 2019. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Flatulence