Migraines : les facteurs étonnants qui les déclenchent

Vous en avez assez de souffrir de maux de tête ? Sachez qu'il est possible de les atténuer en détectant certains facteurs déclenchants. Odeurs, aliments, changement de rythme de vie... Le point sur ces facteurs avec l'aide du Dr Michel Dib, neurologue à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière.
Migraines : les facteurs etonnants qui les declenchent

Les origines exactes de la migraine sont mystérieuses. Néanmoins, certains facteurs,  plus ou moins connus, peuvent les déclencher. Pour en savoir un peu plus à ce sujet, nous avons interviewé le Dr Michel Dib, neurologue à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière, membre de la Société Française de Neurologie et auteur de plusieurs ouvrages scientifiques.

Quand parle-t-on de migraine ?

D'après le site Améli.fr, la migraine est un mal de tête pulsatile survenant par crises. La douleur survient suite à une dilatation des vaisseaux cérébraux, notamment des artères des méninges (membranes protégeant le cerveau, ndlr).

Chez environ 10 % des personnes cette crise dure plus de 2 jours. La fréquence des crises est variable d'une personne à l'autre, de quelques-unes par an à plusieurs par mois. Elles s'accompagnent le plus souvent d'une sensation de fatigue et de difficultés de concentration

Si l'on ne connaît pas précisément les causes de la migraine, de nombreux événements sont susceptibles de déclencher des crises : c'est ce que l'on appelle les "facteurs déclenchants".

Ils sont variables d’un migraineux à l’autre et, chez une même personne, un facteur environnemental peut être déclenchant à un moment donné de sa vie et ne pas l’être à un autre moment.

Enfin, certains migraineux ne décrivent aucun facteur déclenchant. 

Migraines : 4 catégories à différencier 

Avant de vous lister les facteurs méconnus des crises de migraines dans notre diaporama, analysons les différents types de migraines. Selon le Dr Michel Dib, elles se classent en 4 catégories :

  • migraines causées par l’adrénaline (stress, fatigue, changement de rythme...) ;
  • migraines causées par la sérotonine (certains aliments comme le chocolat ou l'alcool) ;
  • migraines causées par les hormones (elles représentent 60% des migraines chez la femme) ;
  • Migraines causées par les tensions musculaires (les douleurs sont localisées bien souvent dans le haut du dos, au niveau des cervicales).

On distinguera également les crises de migraine sans aura, et les crises de migraine avec aura, qui est un trouble neurologique transitoire entièrement réversible (l es auras typiques comportent le plus souvent des troubles visuels, sensitifs, du langage et/ou de la parole, ou bien encore des troubles moteurs, ndlr).

Un seul facteur suffit-il à déclencher une crise ? 

Un seul facteur peut suffir, comme par exemple, les règles. Néanmoins, plus on a de facteurs, plus les formes de migraines s'avèrent compliquées, voire sévères, précise le neurologue.

C'est la raison pour laquelle il est important d'identifier rapidement les facteurs liés à l'apparition d'une crise. Vous pourrez ensuite en parler avec un spécialiste afin de déterminer, ensemble, les traitements qui vous conviennent le mieux.

Le rappel de l'expert : "Éviter les facteurs ne suffit pas toujours à éliminer les migraines". 

La sensibilité aux facteurs... évolue avec l'âge

Les crises migraineuses évoluent avec le temps.

En effet, "Un enfant sur vingt peut souffrir de violents maux de têtes, et cela va s'intensifier avec l'âge. Un garçon sur dix peut ensuite en avoir, et une fille sur cinq. Puis, les crises arriveront à leur "pic" entre 20 et 50 ans, notamment chez les femmes, plus touchées", prévient le docteur.

En grandissant, nous devenons donc plus sensibles aux crises. Mais il est aussi possible de voir disparaître ces douloureux maux de têtes : c'est le cas de la femme après la ménopause (les hormones diminuent, les règles disparaissent...). 

Peut-on diminuer la fréquence des crises ?

Oui, même s'il n'existe pas de solution "miracle". Pour atténuer les maux de têtes, vous devez supprimer les facteurs que vous avez identifiés comme déclenchants tout en adoptant une bonne hygiène de vie (arrêter de fumer, ayez une alimentation équilibrée, évitez l'alcool, veillez à avoir un sommeil de qualité, évitez les sources de stress...). 

Découvrez désormais les principaux facteurs déclenchants des migraines dans notre diaporama.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Remerciements au Dr Michel Dib, neurologue à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière.  

Migraine : que faire et quand consulter ?, Améli.fr, 3 février 2020.

Causes de la migraine, Migraine.fr.