Coronavirus : la liste des operations chirurgicales deprogrammees

Face à l'afflux de patients atteints du coronavirus dans les services de réanimation, de nombreux hôpitaux ont dû procéder à la "déprogrammation" d'un certain nombre d'opérations chirurgicales jugées non urgentes. Explications.

Déprogrammer des opérations pour prioriser la prise en charge de malades Covid-19

Au vu de la situation épidémiologique et du taux d'occupation des lits, Olivier Véran a demandé aux hôpitaux de déprogrammer des interventions médicales en octobre dernier.

L’objectif ? "Redéployer les ressources humaines et capacitaires ainsi libérées vers la prise en charge de l’afflux de patients Covid, dans l’établissement ou dans d’autres établissements dans le cadre des coopérations territoriales", relate l’ARS.

Par conséquent, "il est demandé à l’ensemble des établissements de procéder à la déprogrammation des activités de soins programmées tant en médecine qu’en chirurgie, à l’exception des prises en charge urgentes et de celles dont la déprogrammation exposerait les patients concernés à une perte de chance".

Pour rappel, la perte de chance correspond à des "dommages santé" : concrètement, la victime a perdu une chance que les choses se passent mieux, en raison d'une faute. Pour une personne atteinte d'un cancer par exemple, les médecins vont évaluer s'ils peuvent reprogrammer l'intervention consistant à retirer sa tumeur (au profit d'un malade Covid-19) sans pour autant mettre sa santé en danger. 

 

Découvrez désormais la liste (non-exhaustive) des opérations non-urgentes pouvant être annulées en cette période épidémique. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.