Sommaire

Très précieux et pourtant longtemps déconsidéré, l’odorat est un des cinq sens dont l’importance semble avoir été « réalisée » lors de la pandémie mondiale de coronavirus notamment. Privés des odeurs, les personnes atteintes de la Covid-19 et ayant perdu l’odorat ont pu faire état d’un manque essentiel, affectant considérablement leur quotidien. Mais quels pouvoirs ont véritablement les odeurs ?

« Souvent mal considéré, l’odorat a longtemps été perçu comme le vestige d’un passé lointain dans notre évolution, peu utile dans nos sociétés modernes. Pourtant, la recherche scientifique a mis en évidence que l’odorat était en fait essentiel dans de nombreux aspects du quotidien : la détection des dangers, l’alimentation, nos relations sociales. Les odeurs sont également une source de plaisir (sensoriel, alimentaire, et ludique) et contribuent à notre bien-être. Lorsque l’odorat est altéré (dysosmie), c’est donc notre sécurité, notre santé, mais aussi notre équilibre émotionnel qui s’en trouvent affectés », a expliqué au sein de sa thèse de doctorant le spécialiste en neurosciences et cognition, Cédric Manesse, diplômé de l’Université de Lyon.

Les pouvoirs des odeurs sur la santé mentale

Différentes études ont levé un peu plus le mystère entourant les odeurs et leurs pouvoirs sur la santé, au fil des années. Dernièrement, différents travaux publiés dans le livre « Cerveau et odorat », aux éditions Edp Sciences et relayés par le média Femme actuelle, ont mis en lumière les différents bienfaits des odeurs de tous les jours sur la santé, et particulièrement la santé mentale.

Les odeurs : de véritables anti-dépresseurs

En effet, des chercheurs de l’université du Sacré-Cœur, à Tokyo, se sont penchés sur la question et ont mené une expérience sur plusieurs dizaines de nourrissons, âgés de quelques jours. Au fil des travaux, ils se sont rendus compte que la diffusion de senteurs de lavande pouvait entraîner une baisse de cortisol, c’est-à-dire de l’hormone responsable du stress. Utilisés dans le monde médical, ces pouvoirs relaxants que procure le sens olfactif n’ont pas manqué de faire leurs preuves au fil du temps.

Les odeurs pour améliorer son estime de soi

Parmi les autres pouvoirs insoupçonnés des odeurs, figure également les atouts bien-être et pour l'estime de soi. En effet, des chercheurs des universités anglaises du Sussex, du Collège université de Londres et de Carlos-III à Madrid, ont pu prouver grâce à leurs recherches que le fait d’humer des odeurs decitron pouvait aider à se sentir plus léger, plus apaisé. Selon leur recherche, le citron aiderait également à se sentir plus droit, au niveau de sa posture. Ces deux détails permettant d’améliorer sa confiance et son estime de soi !

Les odeurs exercent une réelle influence sur le bien-être, et surtout les humeurs. Selon des estimations faites par des spécialistes en la matière, 75% des émotions qui nous viennent au quotidien, seraient induites par les différents parfums et odeurs respirés. Et les professionnels de l’olfactif l’ont compris il y a bien longtemps, en pratiquant l’aromachologie, la science des odeurs capables de détendre, stimuler ou encore déstresser.

Les odeurs et leurs bienfaits sur la mémoire

Pour exercer leurs bienfaits sur la santé mentale, et particulièrement l’estime de soi et le bien-être, les odeurs passent par… la mémoire, et plus spécifiquement la mémoire émotionnelle.

Un voyage dans le passé

Les odeurs ont ce pouvoir que peu possède et qui revigore pourtant l’âme et l’esprit : le retour dans le passé et la reconnexion avec son soi d’Antan. Plusieurs études ont permis d’établir un véritable lien entre les odeurs et la stimulation de la mémoire. Et pour preuve, des chercheurs de l’université Ruhr-Universitaet-Bochum, en Allemagne, se sont intéressés à la question du « stockage » mémoriel.

Au terme de leurs travaux, les neuroscientifiques ont révélé que le cerveau, et particulièrement la zone du cortex piriforme, était capable de stocker un souvenir en mémoire un certain nombre d’années, en compagnie de plusieurs données olfactives. Ainsi, cela explique comment, en sentant simplement une odeur de pomme caramélisée par exemple, vous parvenez à vous visualiser 30 ans plus tôt aux côtés de votre grand-mère vous cuisinant une de ces spécialités pâtissières.

Par ailleurs, selon les études réalisées par des chercheurs du Centre de recherche en neurosciences de Lyon, il est apparu que plus l’émotion provoquée par les arômes sentis était vive, au plus précis était le souvenir en question.

La reconnexion par l'odeur

Les odeurs pourraient également permettre une véritable reconnexion aux autres et à l’environnement qui nous entoure.

Un lien social réactivé

Une étude, menée par une cohorte de scientifiques français et québécois, a invité ses participants à sentir différentes odeurs considérées comme « caractéristiques de leur culture », puis des odeurs tout à fait neutres et non-liées à leur mode de vie et culture du pays, mais également des odeurs dites « sans étiquette ». Finalement, la plupart des participants n’avaient aucun mal à reconnaître des odeurs propres à leur région, leur lieu de vie et leur environnement général.

Pour l’anecdote, du côté québécois, c’est l’effluve de wintergreen qui s’est démarqué. Le wintergreen est une plante aromatique retrouvée en Amérique du Nord, et intégré aux produits du quotidien comme les bonbons, les sodas, etc.

Du côté français, l’odeur caractéristique qui n’a pas manqué de leur rappeler l’Hexagone n’est autre que… la lavande !

Les odeurs ou le système d’alarme intégré

Les odeurs, au-delà de leur pouvoir anti-stress et de leurs vertus stimulantes pour la mémoire, s’avèrent également intéressantes d’un point de vue sécuritaire. « Une odeur peut fournir un signal d’alarme pour détecter des dangers dans notre environnement », ont expliqué au média Femme actuelle, Moustafa Bensafi et Catherine Rouby, tous deux chercheurs en neurosciences et psychologie de l’olfaction au Centre de recherche en neurosciences de Lyon.

Effectivement, l’odorat représente un véritable système d’alarme interne, permettant d’indiquer lorsque des aliments sont moisis ou tout simplement impropres à la consommation. Mais pas seulement ! Les effluves de polluants industriels ou bien les additifs pour le gaz de ville font également partie des odeurs qui doivent alarmer.

Le cerveau face aux pouvoirs des odeurs

Processus interne véritablement nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme, le système de récompense permet de maintenir le cap, en donnant de bonnes raisons d’effectuer certains gestes du quotidien, essentiels à notre survie.

Lorsqu’il est question de boire, de manger et de se reproduire, par exemple, le circuit de récompense renvoie à un sentiment de plaisir, qui motive automatiquement le cerveau à engager de nouveau le même processus d’action pour obtenir le retour plaisant qu’il reçoit en retour.

« Sentir un parfum plaisant active le circuit de la récompense de la même façon que peut le faire le sucre ou la drogue. C’est dire si c’est puissant », explique Nathalie Mandairon, directrice de recherche au CNRS à Lyon. L’odorat, lorsqu’il est stimulé, possède donc de potentiels effets à visée thérapeutique.

Les odeurs… du bien-être

Si le bien-être avait une odeur ? Aucune étude ne l’a clairement identifiée à ce jour, mais si le bien-être n’a pas encore d’odeur attitrée à proprement parler, l’odeur possède bel et bien de profondes vertus bien-être ! En effet, selon une étude menée par des chercheurs brésiliens de l’Université Fédérale de Sergipe, les inhalations d’huiles essentielles d’agrumes, comme notamment l’orange douce, entraîneraient un véritable état de détente.

De son côté, l’effluve de vanille a également fait son effet : une autre étude, cette fois-ci conduite par des chercheurs du CNRS, a permis d’établir un lien entre les vertus apaisantes de l’odeur de vanille, et la réduction des risques d’apnée du sommeil chez les bébés prématurés.

Vous comprendrez désormais mieux pour quelle raison les senteurs de vanille et d’agrumes sont privilégiées, et pourquoi elles se trouvent souvent diffusées au sein des salles d’attente de cabinets médicaux : elles servent apaiser les patients !

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.