Maigrir grâce à la micronutrition !

Perdre 3 kilos vite, avant l'été et sans souffrir ? Facile ! Selon la micronutrition, il suffit de rééquilibrer ses apports en micronutriments... Mode d'emploi.

Publicité

Micronutrition : -3 kilos par mois !

© IstockAvec la micronutrition, on peut perdre en moyenne 3 kg par mois ! Cette perte dépend de votre profil personnel. Elle peut varier par exemple, selon que vous présentez des troubles digestifs ou manquez de certains micronutriments... "Une femme insulino-résistante (diabétique, ndrl) par exemple, aura plus de mal à mincir qu'une autre, sauf si elle pratique une activité physique", explique le Dr Laurence Benedetti, spécialiste de la micronutrition.

Publicité
Publicité

Un régime sur mesure et facile...

Le principe de la micronutrition ? S'adapter à votre organisme pour vous aider à maigrir efficacement. Finis les régimes passe-partout, qui ne vous conviennent pas... La micronutrition, c'est la solution minceur sur mesure ! Son but : mettre en évidence les déficits ou excès qui vous empêchent de mincir (manque de vitamines, de minéraux et de certains acides gras, comme les omega 3...), et rééquilibrer vos apports - sans souffrir. "Aujourd'hui, on a tendance à manger des plats très caloriques et pauvres en micronutriments", explique le Dr Laurence Benedetti, médecin nutritionniste. La micronutrition permet d'y remédier pour retrouver la ligne.

Les micronutriments : le secret de l'amincissement !

Les micronutriments sont la clé de voûte de ce régime. Pourquoi ? Parce qu'un déficit ralentit les réactions de l'organisme, qui fonctionne alors en dépensant un minimum d’énergie et stocke les moindres excès.

Comment savoir si l'on est en déficit ? Vous souffrez de crampes, vous avez la peau sèche et les ongles cassants, vous vous fatiguez très vite ? Ce sont des signes. Pour en avoir le coeur net, un bilan biologique sera nécessaire, afin de chercher d'éventuels manques en fer, iode, vitamine D... Puis, voyez si besoin un médecin spécialiste qui pourra vous aider à affiner pour mincir...

En pratique : On oublie les frites et la pâte à tartiner, pleines de "calories vides", sauf très occasionnellement, pour le plaisir. On mise sur les aliments riches en micronutriments comme les fruits et légumes frais, les légumes secs ou les céréales complètes. On ne diabolise pas les graisses, qui sont permises si elles sont riches en oméga 3 (huile de colza, poissons gras, saumon…), mais il faut limiter les oméga 6 (huile de tournesol). Si besoin, on se supplémente via des compléments alimentaires et ce, toujours après avis médical.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X